Actualité volcanique mondiale

Rubrique animée par notre spécialiste volcans Georges Vitton, vos messages sont les bienvenus.

23/04/2014. Sinabung, Etna, Reventador.

23/04/2014.



Sinabung, Indonésie :


Le staff de VolcansVanuatu était sur le Sinabung, ces jours ci . Et en a ramené quelques photos :


 La langue de lave du Sinabung.


 
 Le Sinabung au petit matin avec sa coulée de lave visqueuse sur la gauche....

L'activité , quand à elle, ne s'est pas arrêtée, même si elle a très fortement diminué , il reste encore quelques coulées pyroclastiques de temps en temps, dues à des effondrements des bords de la langue de lave.

Source et photos : Michel Massat : http://michelmassa3.wix.com/volcansvanuatu



Etna, Sicile :

Des explosions faibles occasionnelles continuent sur leNouveau Cratère du Sud Est ( NCSE ): deux très petits événements ont été observés aujourd'hui ( le 22/04) à 03h45 et 04h05 (heure locale).

 


 Le temps étant relativement mauvais sur le massif Etnéen, il n'est pas facile de voir ce qui se passe réellement.

Allons nous vers une reprise de l'activité ? A suivre.

Photo : Turi Caggegi : https://www.facebook.com/ietna?fref=ts


 Reventador, Equateur :


RAPPORT n ° 112 VOLCAN ReventadorTuesday , 22 Avril , 2014Résumé de l'activité du volcan.

L'activité du volcan continue et est considérée comme modérée - élevée.Le secteur du volcan est resté nuageux, donc il n'a pas été possible de faire des observations au niveau du cratère . Des pluies se sont produites sans
générer de lahars  jusqu'ici.



 

Sismicité :
On a comptabilisé 25 événements long  période ,18 épisodes de tremor d'émission et 20 explosions .

Observations  des émissions et des cendres :En raison de mauvaises conditions météorologiques dans le secteur il n'a pas été possible de faire des observations visuelles du cratère . 

Les pluies et les lahars :Des pluies ont été enregistrées dans les environs du volcan qui n'ont pas généré de lahars .  
.
Source : www.igepn.edu.ec
Photo : D et S Chereau : http://volcanspassion.blogs-de-voyage.fr/

22/04/2014. Fuego, Mérapi, Nevado del Ruiz.

22/04/2014.


Fuego , Guatemala  : 

 Fortes explosions , augmentation de l'activité

 L'activité du volcan continue à être élevée et accrue hier , incitant L'INSIVUMEH d'émettre un bulletin spécial   , dans lequel l'agence avertit qu'un éventuel nouveau paroxysme pourrait se produire dans un proche avenir .L' observatoire du volcan a rapporté des explosions modérée à fortes   avec des nuages  jusqu'à 1 km d'altitude , à la dérive sur 12 km, provoquant des chutes de cendres   sur les villages de Panimaché , Morelia , Santa Sofia et d' autres . Cette activité a également été accompagnée par une augmentation des tremblements . En date d'aujourd'hui , elle a de nouveau diminué, mais elle demeure élevée , et l'apparition d'un autre paroxysme est encore un scénario potentiel .

 

 Dans ce cas , de fortes explosions avec des chutes de cendres associées en hausse significative de plus de 1-2 km au-dessus du sommet, des coulées de lave et des flux pyroclastiques potentiels sur ​​les pentes méridionales pourraient être attendus.Au cours de la journée se sont intensifiées des explosions modérées et fortes , crachant des colonnes de cendres modérées jusqu'à 4.500 mètres  . Se déplaçant jusqu' à 12 kilomètres à l'ouest et au sud-ouest , déposant  de fines particules .
 



   Ces explosions génèrent des grondements modérés à forts , des ondes sonores de choc à plus de 20 miles dans les villages voisins se font sentir et font vibrer les toits et les fenêtres des maisons .
Ce type d'activité  provoque l'alarme parmi les habitants de cette région .En raison de cette activité la probabilité de coulées de lave et  de flux pyroclastiques est maintenue , dans les ravins autour du volcan .

Source :  Insivumeh, Volcanodiscovery.
Photos :  Volcanodiscovery.






Bon je vais me risquer a un commentaire...
Les Indonésien font peut être référence à une nouvelle théorie sur le rôle du CO2 dans le déclenchement de certaines éruptions volcaniques. Comme tu l'as bien noté dans ton poste, le CO2 est un gaz extrêmement peu soluble dans le magma. Un nombre croissant d'éléments indiquent qu'il est souvent déjà en partie exsolvé a des profondeurs mantelliques. Mais le CO2 a aussi la propriété d'abaisser la solubilité des autres gaz dissous dans le magma. Donc, dans les grandes lignes, la théorie du "CO2 fluxing" propose qu'un afflux de CO2 venant des profondeurs dans une chambre magmatique remplie d'un magma qui y séjourne tranquillement, peut lúi faire libérer une partie de ses gaz dissous (notamment la vapeur d'eau qui est de loin le gaz le plus important), ce qui génère la surpression pour déclencher une éruption. Cette théorie a été prouvée pour les paroxysmes de Stromboli par des mesures de gaz en continu, à l'Etna par des mesures des inclusions vitreuses (des gouttelettes de magma piégées par les cristaux lors de leur croissance), et je suspecte que l'eruption de 2007 du kelud a été déclenchée par ce processus. De manière générale, il faut des preuves pour confirmer que les éruptions du Merapi sont générées par ce processus. Il faudrait des mesures régulières de la composition et du flux de gaz émis, ce qu'il n y a pas a ma connaissance pour le moment.

Source : BlogCulturevolcans, 
REUTERS/SIGIT PAMUNGKAS


Nevado Del Ruiz, Colombie : 

 Bulletin hebdomadaire d'activité du volcan Nevado del Ruiz , du 7 au 13 Avril 2014
 
Niveau Amarillo Activité ( III ) : Les changements dans le comportement de l'activité volcanique .
 
En ce qui concerne le suivi de l'activité du volcan Nevado del Ruiz , le Service Géologique de COLOMBIE par l'OBSERVATOIRE volcanologiques et sismologiques de  MANIZALES , rapporte que :
 

http://www.sgc.gov.co/getattachment/1f621895-9d18-464d-9c13-8abc8186df4a/06-06-2012-(4).aspx 

Au cours de la dernière semaine , le volcan Nevado del Ruiz a continué à enregistrer une activité sismique , de type principalement volcano-tectonique , associée à la fracturation des roches dans la structure volcanique . Les événements sismiques ont été localisés principalement dans le nord , le sud-ouest et près du cratère Arenas . La valeur maximale enregistrée était de 0,9 ML ( de magnitude locale ) , correspondant à un tremblement de terre survenu le Avril 09 à 10h34 ( heure locale) à une profondeur de 5,51 km, au sud-ouest du cratère Arenas.De même , on enregistre une activité sismique de basse énergie liée à   la dynamique des fluides dans les conduites volcaniques , principalement localisées au sud-est , au sud et à proximité du cratère Arenas   . Certaines impulsions de tremblement volcanique de faible niveau d'énergie sont présentée , associés à la circulation des fluides et aux émissions de gaz . La déformation volcanique continue de montrer des changements .
 

http://www.sgc.gov.co/getattachment/22fd5f15-9be1-4f78-b35e-2cfb4ca728c9/04-28-2013-05.aspx 

Le volcan continue à émettre dans l'atmosphère de grandes quantités de vapeur d'eau et de gaz  , y compris du dioxyde de soufre (SO2 ), qui est mis en évidence . La colonne de gaz et de vapeur atteint une hauteur maximale d'environ 1300 m au sommet du volcan , qui présente une direction  prédominante nord pour sa dispersion .
 
Le Service Géologique de COLOMBIE par l' OBSERVATOIRE GÉOLOGIQUE de MANIZALES suit de près l'évolution du phénomène volcanique en fonction des paramètres mentionnés ci-dessus qui continue à montrer l'instabilité du système .

Source : http://www.sgc.gov.co/Manizales/
Photos : Diego Fernando Tabares Orozco , Padre Agustín Baima.


21/04/2014. Merapi , Shishaldin, Popocatepetl.

21/04/2014.

Mérapi, Indonésie :

Le Mont Merapi , à la frontière du centre de Java et Yogyakarta a craché de la fumée , provoquant des averses de cendres dans un certain nombre de zones situées dans un rayon de 15 kilomètres au sud-est , au sud et côté sud-ouest du volcan , ce dimanche ." Des tremblements ont été enregistrés pendant environ 20 minutes à 04h21 heure locale le dimanche , et nos observateurs ont commencé à entendre le tonnerre à 04h26 ", a déclaré Sri Sumarti , chef de la division du Mt.Merapi au Center for Research and Technology Development of Geologic Disaster  ( BPPTKG ) à Yogyakarta le dimanche , cité par Antara , l'agence de nouvelles .Il a été signalé qu'une incandescence a également été observée au sommet du volcan . Sri affirmé que , cependant, il n'y avait pas eu d'écoulement de lave lors de l'activité volcanique .



Le cratère du Mont Merapi :Pas si facile de voir ce qui se passe à l'intérieur du cratère, car le SO2 se concentre et recouvre le cratère. Le dégazage volcanique se poursuit.


La même chose s'est produite après que le Mt.Merapi ait éclaté en 2010 . L'explosion de ce matin était aussi un événement unique et n'a pas été suivie par d'autres activités sismiques , " dit-elle.Sri dit encore que la cause de l'explosion   ne pouvait pas encore être confirmée même si un tremblement de terre de 5,6 sur l'échelle Richter avec un épicentre quelques 151 km au sud-ouest de Gunung Kidul a eu lieu le vendredi.Le samedi , le BPPTKG également enregistré sur le Mt Merapi une activité sismiques sous la forme de tremblements de terre tectoniques qui se sont  produit quatre fois au cours de la période de 8 heures-20 heures


 
" Nous ne sommes pas en mesure de conclure encore si l’exhalaison de ce matin est directement liée aux tremblements de terre », a déclaré Sri .Elle a dit que l'état du volcan reste "actif à la normale " ." Il n'y a pas une augmentation de l'état de l' activité volcanique  . Nous allons continuer de surveiller et d'évaluer les conditions d'état du volcan régulièrement " , a déclaré Sri .Le BBPTKG a également exhorté les personnes vivant à proximité du volcan et les randonneurs de rester vigilant .  

Source : Jakarta Post :http://www.thejakartapost.com/
Photo : Aris Yanto, Wikipedia.



Shishaldin, Alaska :

54 ° 45'19 "N 163 ° 58'16" W,
 Altitude 9373 pi (2857 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: Surveillance
Code couleur actuel de l'aviation : ORANGE

AVO Image 

Des températures de surface faiblement élevés dans le cratère du sommet ont été observées au cours des périodes claires   de la dernière journée. Les images de la caméra Web ont ,pour la plupart, été masquées par les nuages​​. Aucun changements significatifs observés dans les données sismiques.

Source : AVO : https://www.avo.alaska.edu/
Photo : Musselwhite, Levi



Popocatepetl, Mexique :

 
11:00 20 Avril (20 Avril 16h00 GMT)

Dans les dernières 24 heures le système de surveillance du volcan Popocatepetl  a enregistré 41 exhalaisons de faible intensité accompagnées par des émissions de vapeur et de gaz. En outre, deux explosions aujourd'hui , de faible intensité ont été enregistrées à 07:29 h et 10:04 h  . Les deux colonnes générées avec des quantités mineures de cendres sont montées à une altitude inférieure à 1 km . Des vents violents les ont dispersées au nord-est.

 

2   tremblements de terre volcanotectoniques supplémentaires , à 04:53 h et 08:12 h aujourd'hui, de magnitude 2 et 2,5 respectivement ont été enregistrés.

De nuit , de légères lueurs au-dessus du cratère ont augmenté lors des exhalaisons.

Au moment de ce rapport, une émission constante de vapeur et de gaz qui atteint environ un kilomètre de haut à certains moments   est dispersée par les vents vers le nord .


Source : Cenapred :  http://www.cenapred.unam.mx/
Photo :  Leo Vazquez Mendez
 

20/04/2014. Momotombo, Mérapi,

20/04/2014.


Momotombo, Nicaragua:


L' INETER a signalé que la rive du lac de Managua se retira dans certaines zones proches des épicentres des séismes récents. Les résidents de la région de Xiloá-Apoyeque, situé à environ 2 km à l'est de Comarca el Marañonal (au km 17 sur la route de Xiloá) ont observé que la plage a reculé de 16 mètres sur une distance de 500 m .

 
 
Cette régression correspond à une baisse du niveau du lac de 40 cm, mais peut aussi être le résultat d'un soulèvement de cette région de la même hauteur. Cette dernière explication  semble  plus plausible, étant donné qu'il apparait que la rive du lac n'a pas régressé dans ce domaine.
En date du 19 Avril, l'activité sismique a continué à montrer une diminution progressive des répliques des 10 et 11 avril. Les tremblements deviennent de moins en moins fréquentes.

 Source: Volcanodiscovery.

.Photo : Wikipédia.



Mérapi, Indonésie :

  

 Je retranscris ici l'intégralité du blog Culturevolcans de ce matin.

Nouvelle explosion sur le volcan Merapi ce matin


Le VAAC de Darwin a relevé ce matin la présence d'un panache de cendres décrit comme étant de grande importance, emporté vers l'ouest nord-ouest par le vent. L'organisme a donc décidé d'élever niveau d'alerte aviation au rouge. L'altitude du panache au moment de sa mise en place ne semble pas avoir été clairement définie mais les prévisions le font se déplacer à une altitude d'environ 10 km.

Sur les réseaux sociaux, aucune image de l'éruption ne semble circuler pour le moment: il faut dire qu'elle s'est produite de 04h26 à 04h40 (heure locale), donc une bonne heure et demie avant le lever du soleil. Cependant le bruit de l'explosion a été bien entendu, dans un rayon de 06 à 08 kilomètres autour de l'édifice. Ainsi, encore une fois, seules les données satellites, ici des images MTSAT, permettent de voir ce panache en train de se disperser (le MODIS est passé un poil trop tard et il n'y a plus aucune trace des cendres sur ses images).
Panache de cendres du volcan Merapi, 19-20 avril 2014
Dispersion du panache de cendres du Merapi ce matin. Images: MTSAT/Université de Tokyo
Les communiqués transmis par les volcanologues (BPPTKG/VSI) et par l’organisme en charge de la gestion des risques (BNPB) indiquent cependant que cette activité n'est pas d'origine magmatique. Mais ce qui est vraiment étonnant c'est qu'il n'est jamais fait mention d'une activité phréatique (brusque vaporisation d'eau) non plus! Il ressort des communiqués transmis que le CO2 pourrait avoir joué un rôle important dans cet événement: il semble que l'activité sismique qui affecte régulièrement l'île de Java puisse ait pu provoquer une brusque libération de ce gaz* à l'origine de l'explosion de cette nuit. Il est vrai que le CO2 est un gaz particulièrement insoluble dans les magmas et qu'il s'en échappe à toute occasion, mais je ne souviens pas avoir déjà entendu qu'une haute concentration en CO2 pouvait faire sauter un dôme en cours de refroidissement (une libération brutale de CO2 a déjà été observée mais dans des lacs). Si des spécialistes veulent donner leur point de vue sur cette explication, ils sont la bienvenue dans les commentaires :-)
 

Ce qu'il faut retenir de cet événement c'est que le niveau d'alerte est maintenu au stade "normal" car aucun signe particulier, notamment sismique, ne semble indiquer qu'une éruption magmatique soit en préparation.

Sources: BNPG; BPPTKG;Liputan6; VAAC de Darwin; Université de Tokyo, Blog Culturevolcans.
Photo : Wikipédia.








19/04/2014. Sinabung, St Helens , Nishino- Shima , Tungurahua.

19/04/2014.


Sinabung ,Sumatra, Indonésie:

  Une coulée pyroclastique a eu lieu hier après-midi (17h40 WIB) sur le volcan. Très probablement, elle a été déclenchée par un effondrement partiel de la langue de lave raide qui avaient été mise  en place sur son flanc sud au cours des derniers mois.

 
 
Heureusement, le débit était assez petit  et a juste atteint la zone dépeuplée maintenant au pied de la montagne.


Source : Volcanodiscovery : http://www.volcanodiscovery.com/
Photo : Firdaus Surbakti.



St Helens, Etats - Unis :


Pour une fois que l'on a une belle photo du St Helens, quelques nouvelles des volcans de la chaine Américaine.

Cascade volcano observatory.
Volcan : actuel niveau d'alerte: NORMAL
Code Couleur actuel de l'aviation : VERT

Mise à jour de l'activité:  

Tous les volcans de la chaîne des Cascades de l'Oregon et de Washington sont à des niveaux normaux de fond sismique. Il s'agit notamment du Mont Baker, Glacier Peak, Mont Rainier, du mont St. Helens, du Mont Adams dans l'État de Washington; et du mont Hood, du mont Jefferson, Three Sisters, Newberry et Crater Lake dans l'Oregon.





 Observations récentes: 
 Un essaim d'environ 10 très petits tremblements de terre est survenu  ~ 4km au sud du sommet du Mont Hood entre le 15 et le 16 Avril. Des essaims de ce genre se produisent généralement plusieurs fois par an près du Mount Hood et sont compatibles avec l'activité de fond habituel.

 Source : http://volcanoes.usgs.gov/activity/status.php#cvo
Photo : Mattia Paparo.



Nishino-shima, Japon : 

Une éruption explosive possible est survenue ce matin; le VAAC a détecté un panache de cendres à environ 7000 pi (2,1 km) d'altitude qui  dérive à l'est du volcan. Cela pourrait avoir été causé par une explosion phréato-magmatique plus forte ( l'eau de mer entre en contact avec le magma).

 http://www1.kaiho.mlit.go.jp/GIJUTSUKOKUSAI/kaiikiDB/2013nishinoshima/photo140415/nishinoshima140415d.jpg

Source : Volcanodiscovery : http://www.volcanodiscovery.com/
Photo : Garde cotes Japonais.



Tungurahua, Equateur :

 Mise à jour de l'activité du volcan Tungurahua
16 avril 2014
Après d'importantes explosions qui ont eu lieu sur le volcan le 14 Avril  , l'activité du volcan Tungurahua , depuis lors, a été caractérisée par la présence de six explosions   de faibles amplitudes et la présence d' émissions de vapeur d'eau contenant de faibles teneurs en cendres , se déplaçant généralement vers l'ouest et le sud- ouest . Hier après-midi , on a pu observer entre les nuages ​​, la colonne d'émission qui s'élevait à environ 5 km au-dessus du cratère et se dirigeait vers l'ouest. Résultat de cette activité des chutes de cendres ont été signalées dans les villes de Mocha et Tisaleo .


 

Pour ce qui est des résultats du système de surveillance installé sur le volcan ,les signaux sismiques des explosions   montre la présence persistante de nombreux événements sismiques de longue période ( LP ) indiquant un mouvement des fluides interne du volcan . En outre , après l'analyse des données de déformation ,il  indique la persistance de l'augmentation du modèle inflationniste sur les flancs du volcan . Le taux de dégazage   élevé est maintenu ; les données récentes montrent plus de 1500 tonnes de SO2 par jour .
Comme indiqué dans notre précédent rapport , ces données suggèrent la présence d'un nouveau volume de magma ascendant qui serait situé à une profondeur de quelques kilomètres à l'intérieur du volcan , ce qui confirmerait l'hypothèse qui indique que devraient être enregistrés une augmentation marquée des signaux sismiques et des déformations dans les prochains jours .


Source : IGEPN :  http://www.igepn.edu.ec/
Photo : José Luis Espinosa Naranjo
 

18/04/2014. Ubinas , Klyuchevskoy , Sheveluch,

18/04/2014.


Ubinas, Pérou :

Volcan Ubinas: les volcanologues recommendent le niveau d'alerte orange

Un nouveau bulletin édité par l'Institut de Géophysique Péruvien indique que l'activité reste soutenue sur l'Ubinas. Les volcanologues ont, en conséquence, émis une série de recommandations dont:
- élever le niveau d'alerte institutionnel, et ainsi le passer à l'orange, afin de mettre en place une réponse plus adaptée à la situation.
- commencer les évacuation des villages de Querapi et Tonohaya
- évaluer l'impact des chutes de cendres dans les zones les plus affectée. L'épaisseur de la couche de cendres est déjà de plusieurs millimètres dans certaines zones cultivées proches de l'édifice.
- maintenir en état les routes d'évacuation au cas où elles doivent être utilisées.
- accentuer les mesures d'informations aux populations
- mettre en place un suivi par hélicoptère régulier de la zone sommitale du volcan.
Panache de cendres du volcan Ubinas vu depuis l'espace, 15 avril 2014
Panache de cendres de l'Ubinas le 15 avril, vu parle MODIS. Image: NASA/MODIS
Par ailleurs le bulletin indique, chose importante, qu'il n'y a pas de déformation notable sur le volcan. Les volcanologues interprètent cette donnée comme le résultat de la montée du magma dans un
conduit ouvert.
L'activité reste, pour autant, assez importante et considérée maintenant comme similaire à celle de 2006, éruption pendant laquelle les habitants de Querapi avaient été évacués. Les émissions de cendres sont assez importantes et fréquentes mais ne semblent pas monter en puissance. Ci-dessous un pot-pourri des plus belles explosions d'hier (enfin, je trouve).
Panaches de cendres du volcan Ubinas, 17 avril 2014
Une partie de l'activité explosive du volcan Ubinas le 17 avril, vue à travers la webcam de l'INGEMMET. Image: INGEMMET

Les recommandations semblent avoir été suivies puisque les habitants de Querapi semblent avoir tous été évacués par les autorités. D'autres évacuations devraient avoir lieu dans d'autres villages en cours de journée.
 
C Grandpey cite dans son blog :

Les autorités péruviennes ont ordonné l’évacuation préventive de 4 000 personnes à Querapi, près de l’Ubinas qui a émis des panaches de cendre atteignant 4 kilomètres de hauteur. L’activité du volcan, qui avait augmenté cette semaine avec plusieurs explosions d’intensité faible à modérée et des nuages ​​de cendre, a atteint sa plus forte intensité aujourd’hui. Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence dans les provinces voisines.

L’agence de presse Andina rapporte les propos du Ministre de l’Agriculture qui a déclaré qu’il faudrait trois jours à partir de ce jeudi pour déplacer les habitants vers deux districts du sud avec leurs 30 000 moutons, vaches, chevaux, ânes et autres animaux.
Le Ministère de la Santé péruvien précise qu’une quarantaine de personnes se sont plaintes d’inflammations des yeux et de l’estomac provoquées par les retombées de cendre de l’Ubinas depuis le 29 Mars.

Source: Presse péruvienne.


Source: IGP; INGEMMET; El Comercio, Blog Culturevolcans.Blog C Grandpey.
 Photo : peruadventurestours.com
 
Kliuchevskoy, Kamchatka :
 
 3 avril 2014 un groupe de grimpeurs de Kazan est monté sur le Kliuchevskoy .
http://volkstat.ru/gallery/albums/userpics/10001/2011-03-27_15-30-19.JPG 
 
Depuis Klyuchi , ils ont progressé en motoneiges . Suivant ensuite à pied la coulée de lave , de nuit . Traversé le flux de lave fraîche de 2013 et sortit dans la passe entre les rochers et le Klyuchevskoy . De là , la tentative de grimper du col au sommet  a commencé .
http://volkstat.ru/gallery/albums/userpics/10001/2011-03-24_20-42-39.JPG 
 
Le cratère du Kliuchevskoy s'est avéré très gazeux . Le mur du cratère est presque à la verticale , avec une profondeur allant jusqu'à 200 m
Sur le chemin du retour deux des grimpeurs sont tombés malade . Le groupe a appelé les sauveteurs de Klyuchi qui ont évacué en toute sécurité les gars sur   l'hôpital de 
Kluchevskaya.
Commentaires : A.Bichenko .
Photos :  Volkstat . ru.
 
 
Sheveluch, Kamchatka : 
 
56,653 ° N, 161.36 ° E
  Altitude 3283 m


 
 Le KVERT a rapporté que pendant la période du 4-11 Avril , l'extrusion du dôme de lave sur le flanc SE du Sheveluch a été accompagné  par des explosions de cendres, une incandescence, des avalanches chaudes, et une activité de fumerolles. Une anomalie thermique lumineuse a été détectée le jour dans les images satellites. Le code couleur de l'aviation est resté à  Orange.

Source: Kamchatkan éruption volcanique Response Team (KVERT)
 Photo : Yu . Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT.
 

17/04/2014. Nyamuragira, Hekla, Shishaldin.

17/04/2014.

Nyamulagira, RDC Congo :

Mise à jour 14 avril (06h45)

Alors même que les informations concernant une possible activité éruptive fusaient sur twitter, un
survol était effectué grâce à un hélicoptère du MONUSCO (Mission pour l'Organisation des Nations-Unies) par le gouverneur du Nord Kivu, Mr Julien Paluku, et Mr Kaso Karume volcanologue à l'Observatoire de Goma. Ils ont pu constater à la fois l'absence d'activité éruptive, indiquant ainsi que le départ d'une activité était une rumeur, mais aussi la présence d'un dégazage très abondant qui vient plutôt confirmer que le volcan est dans une phase relativement instable.


Puissant dégazage du volcan Nyamulagira (Nyamuragira), 13 avril 2014
Le dégazage dans le cratère sommital du Nyamulagira (Nyamuragira) était très abondant hier. Image: Mr Julien Paluku
 
Deux conclusions au moins peuvent être tirées de cet épisode:
- une rumeur, ça court toujours plus vite que le vent, mais ça on le savait déjà avant l'invention des réseau sociaux :-)
- surtout, cela indique à quel point les habitants du Nord-Kivu peuvent être à l'affût du moindre changement d'activité sur les volcans Nyamulagira et Niyragongo. Pour le second c'est quelque chose d'assez connu, surtout depuis l'éruption de 2002 qui avait partiellement détruit la ville de Goma. Pour le premier c'était moins évident car il est plus éloignées des zones à forte densité de population. Mais les derniers jours ont été visiblement marqués d'une crise sismique (et peut-être pas que sismique) très intense qui, avec le dégazage, a peut-être donné naissance à la rumeur d'éruption qui a enflé hier sur les réseaux sociaux.
Sur son compte twitter, Mr Paluku indique même que la possibilité d'une éruption imminente reste importante.

Sources:Blogculturevolcans:http://laculturevolcan.blogspot.fr/,Twitter
(merci à @ambadrien/@SherineFrance/@DominiqueHOMA/@julienpalukucom)



Hekla, Islande:  

Un (environ 8 km de profondeur) essaim de tremblement de terre peu profond dont deux tremblements de terre de 2,7 et de 2,9 magnitude a commencé dans une zone à 12 km au sud de volcan Hekla.
Les dernières mesures GPS indiquent une légère tendance à l'inflation qui se produit ainsi, qui pourrait être liée à intrusion de magma dans les chambres magmatiques peu profondes.

 

Nous ne savons pas si ces tremblements de terre sont d'origine volcanique ou pourraient être le précurseur d'une nouvelle éruption dans un futur proche (probablement pas). D'autre part, puisque l'on est considéré comme «raisonnable» par de nombreux scientifiques, cela ne serait pas très surprenant non plus. A suivre.

Source : Volcanodiscovery .http://www.volcanodiscovery.com/
Photo : xeberon.net


Shishaldin , Alaska :

54 ° 45'19 "N 163 ° 58'16" W,  

Altitude Sommet 9373 m (2857 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: Surveillance
Code couleur actuel de l'aviation : ORANGE

AVO Image 

Les images satellites et caméras web ont été principalement obscurcies par les nuages ​​sur la journée écoulée. Aucune modification de l'activité n'a été détectée dans les données sismiques.

Source : AVO :https://www.avo.alaska.edu/
Photo :  Musselwhite, Levi