Actualité volcanique mondiale

Rubrique animée par notre spécialiste volcans Georges Vitton, vos messages sont les bienvenus.

29/01/2015. Kilauea , Bárðarbunga , Sangay.

29/01/2015.


Kilauea , Hawai :

 
19 ° 25'16 "N 155 ° 17'13" W,  

Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: AVERTISSEMENT
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l'activité:  

le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et dans sur la Rift Zone Est. Les observations du survol de ce matin indiquent que la pointe d'attaque de l'écoulement  de lave du 27 Juin reste à environ 500 m (~ 550 m) de l'autoroute 130 dans la région ouest des Casernes de Pompiers et de la Police de Pahoa. La pointe du flux n'a pas progressé de manière significative dans les jours passés. Des évasions continuent en amont de la pointe du flux. Aucun changements significatifs sont notés sur Pu'u'Ō'ō ou au sommet du Kilauea.
http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1075.jpg
 
Le  flux du 27 Juin reste actif près de sa pointe d'attaque, avec des poussées dispersées dans la partie distale de l'écoulement. La pointe  n'a pas progressé de manière significative au cours des derniers jours, et reste à environ 600 mètres (0,4 milles) de l'autoroute 130.


Observations de la coulée du 27 Juin:  
Un survol de la défense civile ce matin a observé que la pointe d'attaque de l'écoulement de lave   reste bloqué en amont de l'autoroute 130, à l'ouest des stations d' incendie et de police de Pahoa . La pointe d'attaque de l'écoulement est à environ 500 mètres (550 yards) de l'autoroute 130. Des évasions restent actives dans les pentes à courte distance de la pointe d'attaque de l'écoulement, et continuent de grandir lentement le flux.

Un survol du HVO ce matin a également noté de mineures poussées de surface continue dans le domaine des fissures au sol, à proximité du site géothermique  abandonné. Les images des caméras indiquent une poussée active à environ 3 km (2 miles) au nord-est de Pu'u'Ō'ō, et à une courte distance au nord de Pu'u Kahauale'a.

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1079.jpg  
 L'une des nombreuses petites poussées de surface du  flux descendant immédiatement vers le bord d'attaque. De nombreuses caractéristiques d'inflation sont présents sur le flux, y compris le tumulus en haut à droite.


Les points chauds sont évidents sur les images des Webcams du HVO déployés à Pahoa Marketplace, qu'il s' agisse d'évasions de lave ou d' incendies. Elles s'étendent à travers des fractions importantes dans la largeur des champs de vision de ces appareils.

Observations sur Pu'u'Ō'ō  :  
Aucun changements significatifs sont notés depuis hier dans les données de surveillance des    instruments déployés près de Pu'u'Ō'ō. Quelques points incandescents persistants sont visibles dans les images des caméras. L'inclinomètre sur Pu'u'Ō'ō semble avoir besoin de réglage contre les phénomènes transitoires résultant de grandes quantités de pluie récemment dans cette zone. Les émissions de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d'environ 200 tonnes par jour, mesurées le 7 Janvier.
 
 Pu'u 'O'o ce matin,   un petit étang de lave était visible contre le mur sud-est du cratère.

Observations du Sommet : 
Aucun changements importants sont apparents dans l' évent  Overlook de l' Halema'uma'u . Le lac de lave   continue épisodiquement à émettre des projections, et le niveau du lac  de lave continue à fluctuer légèrement. Des mesures mardi à la surface du lac de lave indiquent une profondeur d'environ 40 m. Les taux d' émissions de dioxyde de soufre  allaient de 4500 à 7600   tonnes / jour au cours de la semaine se terminant le 13 Janvier.

Source : HVO .
Photo : HVO, Bruce Omori.


Bárðarbunga , Islande :

 
L'éruption volcanique à Holuhraun continue. La visibilité de l' intensité de l'éruption a été faible ce   dernier mercredi malgré diverses observations qui ont été faites sur le site de l'éruption. Des mesures  complètes durant les survols (sur 30 Décembre et 21 Janvier  ) montrent cependant que le champ de lave s'est épaissi  sensiblement au cours de ces trois semaines et que le volume de la zone de lave est actuellement d'un peu moins de 1,4 km3. 
 
 
Comparaison de l'évent Baugur montrant la diminution de l'activité (photo: Morten S.Riishuus & Ármann Höskuldsson / IES FVNH)


 Le flux de magma, durant cette période, était juste àmoins de 100 m3 par seconde. L'intensité de l'éruption a diminué lentement mais nous espérons qu'il sera possible de mesurer le volume du champ de lave de nouveau plus tard cette semaine, ce qui donnera de nouveaux chiffres sur le flux de magma.

 


 L'activité sismique du Bárðarbunga continue d'être forte. Huit tremblements de terre entre M4.0-4.9 ont été détectés depuis la dernière réunion du Conseil consultatif le vendredi.




La plus forte a été mesurée à M4.9 le samedi 24  Janvier à 07h25. Environ 40 tremblements de terre entre des grandeurs de M3.0-3.9 ont été détectés sur la période. En tout environ 150 tremblements de terre ont été détectés autour de la caldeira depuis vendredi dernier. Aucun tremblement de terre de plus de M5,0 n'a été détecté sous le Bárðarbunga depuis le 8 Janvier.


 

 
Environ 50 tremblements de terre ont été détectés dans le dyke pendant la même période. La plupart d'entre eux étaient sous M1.0 mais le plus fort était de M1.6 le 24  Janvier.
Les mesures GPS près du nord du glacier Vatnajokull continue a montrer une déflation lente vers le Bárðarbunga.


Source : IMO.
Photo :  Morten S.Riishuus & Ármann Höskuldsson Gísli Gíslason.



Sangay , Equateur :

Une  activité éruptive de quelque sorte est susceptible d’être en cours sur le  volcan. Avec des rapports de  pilotes notant des "plumes " relayés par le VAAC de Washington, des signaux thermiques détectables sur des données satellitaires qui ont été de plus en plus fréquents depuis le début  Janvier, ce que Culture Volcan souligne dans son blog.

 
 
On ne sait pas quel genre d'activité se produit, mais le scénario le plus probable est une légère à modérée activité strombolienne, ce qui est typique pour le Sangay, - un volcan très distant, mais en même temps très actif, qui a souvent ce type d'activité. À bien des égards, il est similaire à son homologue du Kamchatka , le Klyuchevskoy , actuellement en éruption aussi.


Source : Volcanodiscovery.
Photo : Panoramio
 

28/01/2015. Sabancaya, Ubinas, Fogo .

28/01/2015.



Sabancaya, Perou :

L'activité sismovolcanique du Sabancaya  est surveillée par l' OVS-IGP au travers de 18 stations sismiques en temps réel (15 + 03 stations temporaires). Trois sont des stations télémétriques (temps réel) qui sont situées très près du cratère. En outre, il a été exploité une "antenne sismique" près du cratère.
Durant cette période, la sismicité de type VT (associée avec la fracture des roches ) a continué de se maintenir à un niveau similaire aux deux semaines précédentes, enregistrant 122 VT / jour en moyenne. Les événements VT  se trouvent dans un foyer sismique (qui a débuté à partir du début Janvier) et est situé à 14 km NNE du cratère. Plusieurs événements de magnitude entre 3.6 à 3.9 ml ont été perçus par les gens de  Maca, Pinchollo et Achoma avec une intensité II sur  l'échelle de Mercalli. Au cours des trois derniers jours il y a une tendance à la diminution de ce type de sismicité.



 
La sismicité de type événements hybride, indiquant la présence de matériel magmatique en hausse, a présenté une augmentation marquée dans les trois derniers jours.
La  sismicité
LP , indiquant le passage des fluides a légèrement diminué, enregistrant une moyenne de 41 LP / jour. En outre, trois événements ont eu lieu  , qui indiquent un système en pressurisation.

Les événements de tremor ont augmenté à la fois en nombre et en puissance, dans les trois derniers jours de cette période. Le 25 Janvier à 15:53 UTC , une forte secousse s'est produite qui a atteint 122 MJ d'énergie.
Les émissions fumerolliennes du Sabancaya durant cette période étaient intermittentes, composées essentiellement de vapeur d'eau. La hauteur des émissions ont diminué par rapport à la période précédente, atteignant 600 mètres au-dessus du cratère.
Durant cette période les images satellites n'ont pas détecté d' anomalies thermiques importantes ni de  SO2



 PRÉVISIONS
 
 Tout cela indique que le système hydrothermal reste perturbé par l'action d'une intrusion magmatique, générant aussi des tremblements de terre situés au sud de Pinchollo, Maca et Achoma. Cette intrusion a été manifeste dans les trois derniers jours avec une augmentation d'
événements hybrides , de tremor au niveau du cratère, ainsi que la présence d'événements LP

Dans les jours suivants il est possible que continue  l'activité accrue au cratère, observée au cours des trois derniers jours; il ne devrait pas, cependant, se produire de violentes explosions à moins qu'un changement radical ne se produise dans la sismicité.
  Il est très probable que la sismicité de VT au cours des dernières semaines , qui a été  ressentie par la population de  Maca et Pinchollo, diminue  progressivement.



Source :  IGP Perou.
Photo : summitpost.org



Ubinas, Perou : 

 En général, le comportement sismovolcanique des principaux événements continue de diminuer en nombre et en énergie  . Il a été enregistré de deux à trois tremblements de terre dans les 7 derniers jours.
Les événements LP sont en moyenne de 106 LP / jour, semblable à la période précédente. Avec le maximun d'énergie de 31 MJ / jour. Ces paramètres sont maintenus au même niveau que la période précédente.
Le tremor continu de se maintenir avec la tendance à la hausse et enregistre des valeurs légèrement supérieures à 25 MJ.
Les émissions de fumerolles ont diminué en hauteur et en densité. Il convient de mentionner que, pendant cette période, une couverture nuageuse constante dans la région a limité les observations.
Il n'a pas été enregistré dans cette période d'exhalaisons ou d' explosions du volcan Ubinas.
Il n'a pas été détecté d'anomalies thermiques ou des valeurs élevées de densité pour le SO2 .

 
 

PRÉVISIONS
Le processus de l'éruption du volcan Ubinas n'est pas terminé. La pression interne du système est encore élevée, ce qui pourrait entraîner la génération d' exhalaisons et / ou d'
explosions variables en  énergie.
Il est recommandé de ne pas s'approcher du sommet du volcan par mesure de précaution.
Avec les précipitations qui se passent actuellement dans la zone , il est recommandé de prendre des précautions  pour éviter les flux  de boue qui pourraient affecter les zones près des pistes.


Source : IGP Perou.
Photo : summitpost.org 


 Fogo, Cap Vert :


Mise à jour 27/01/2015, 11:38  São. Philip.


Un  front de lave actif   avance depuis Monte Beco et   Mont-Saia, et vient , dans les 12 dernières heures d'avancer d' environ 15 mètres, en moyenne à 1,5 mètres / heure, a déclaré aujourd'hui Nadir Cardoso de Uni-CV. La coulée de lave  , selon Nadir Cardoso, est à 1500 mètres de la bouche éruptive et menace un champ de la culture appartenant à M.  Alcinda .





Ceci montre que les laves peuvent se déplacer à travers le tunnel de lave qui sous-tend le cône éruptif sans qu'il soit question  de coulées de laves notables. Avec l'émission de lave et l'alimentation de ce front actif, l'activité volcanique se poursuit avec un dégazage suivie par de courtes projections, et la colonne éruptive atteint une hauteur supérieure à 200 mètres dans cette direction


 


L'équipe de l'Université du Cap-Vert continue d’être sur le terrain pour surveiller l'activité volcanique dans la caldeira et à l'extérieur, par la mesure des gaz libérés par le cône éruptif . En raison de l'imprévisibilité de la nature du phénomène , l'équipe d'Uni-CV prévoit que l'activité continue dans les sept prochains jours, après plus de deux mois d'activité

Source : JRInforpress / Fogo news
Photo : Nadir Cardoso. OVCV.

27/01/2015. San Miguel , Colima , Popocatepetl, Zhupanovsky .

27/01/2015.



San Miguel, ( Chaparrastique) , El Salvador :


Rapport spécial n ° 7. Petite explosion du volcan Chaparrastique .
Lundi , 26 Janvier 2015 10:59


 
A 6h43 ce lundi matin, le volcan Chaparrastique a présenté une petite explosion, générant une colonne d'environ 300 mètres qui s'est élevée au-dessus du cratère . Les dépôts ont été rapidement transportés dans la direction du vent à l'ouest, se dissipant en quelques minutes. Au moment de la publication du présent rapport le volcan continue à émettre
une colonne de  gaz et de  vapeurs  .  

 



  L'explosion a des caractéristiques similaires à celles observées pendant les mois d'Avril, Mai, Juin et Juillet 2014, et aux dernières dates enregistrées du 28 Juillet de l'année dernière.


Des observateurs locaux ont déclaré avoir entendu un grondement et on senti   un tremblement lors de l'explosion. Il a été confirmé des chutes de cendres de quelques millimètre  dans la zone de Piedra Azul , située au sud-ouest du cratère.

Les images des caméras de surveillance ont montré l'émission de la colonne de cendres et aucune preuve de haute température n'a été enregistrée par la caméra infrarouge.


La qualité de l'air enregistrée à Finca La Piedra s'est dégradée à partir  de 6h45 pour atteindre  un état malsain pour des personnes vulnérables (0,2 ppm <<1).


 
Chronologie des explosions et période de vibration interne de décembre 2013 à Janvier 2015

Ces changements ont présenté les preuves que le volcan reste actif, de sorte que le MARN poursuit sa surveillance avec un dispositif amélioré, et maintien une communication étroite avec la Direction générale de la protection civile et les observateurs locaux. Le MARN appelle les journalistes et les individus à ne pas approcher le haut du volcan en raison du degré de danger que ces explosions soudaines et les émissions de gaz lourds génèrent.

Source : Marn. 



 Colima , Mexique :

 De  nouvelles exhalaisons ont été émises par le volcan Colima au cours de la matinée, a rapporté l'Unité d' État de la protection civile de Jalisco .
Le premier panache a été vu autour de 08h50, et a atteint 2  500 mètres de haut.
Environ une heure plus tard, une seconde expiration a été signalée; celle-ci a atteint 5000 mètres.



 

Le PC de Jalisco a averti de la chute possible de cendres sur les populations environnants, pour prévenir tout préjudice aux habitants de ces municipalités.
Vendredi dernier, les autorités ont limité l'accès au  parc national du
Nevado de Colima.

En raison de la récente explosion du Colima  , le dôme de lave dans le cratère a été partiellement détruit et a changé de forme, rapporte l'Unité de protection civile dans un communiqué.
"Il est très probable que ce niveau d'activité soit maintenu  dans les prochaines semaines", ajoutent-ils.

Le communiqué indique que le processus d'effusion continue, enregistrant une légère tendance à la baisse dans le nombre et la taille des effondrements de blocs de lave qui se produisent quotidiennement.



 

"Il y a deux coulées de lave actives, une sud-ouest et autre vers l'ouest-nord-ouest; tandis que l'activité explosive est d'  intensité faible à modérée. En termes comparatifs l'énergie libérée est au moins cent fois plus petites que les explosions observées en 2005 ".

Le samedi (24), le volcan a enregistré une exhalation 800 mètres au nord-est.

Le niveau d'alerte volcanique du Colima reste en jaune, a terminé le PC de Jalisco.

Source : unionjalisco.mx , angelguardian.mx
Photo : Webcamdemexico.





Popocatepetl, Mexique :

26 janvier 11:15 h (26 Janvier 17h15 GMT)

Dans les dernières 24 heures le  système
de surveillance du volcan Popocatepetl a enregistré 71 exhalaisons accompagnées par  des émission de vapeur d'eau, de gaz et de petites quantités de cendres  . De plus, à 16h05 aujourd'hui, un tremblement de terre volcanotectonique de magnitude   égal à 1,5 a été présenté et il a été enregistré 21 minutes de tremor.


 

La nuit, il a été observé des lueur dans le cratère pour certaines émissions  .

Au moment de ce rapport il y a une visibilité partielle du volcan, et il est possible d' observer une émission de vapeur et de gaz vers le nord  .


Source : Cenapred . 
Photo : Erica Albisua




Zhupanovsky , Kamchatka :


53,59 N, 159,15 E;  
Altitude 9702 pi (2958 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

Une éruption explosive modérée du volcan continue. Les données satellitaires ont montré une anomalie thermique sur le volcan et des panache de cendres ont dérivé d'environ 160 km à l'est du volcan.




Volcan Zhupanovsky , le 20 Janvier, 2015.  

 Les pilotes ont observé des nuages de cendres s'élevant à une altitude de 5 km (16 400 pi) d'altitude le 11 Janvier. Les images satellites ont  détectés des panaches de cendres à la dérive sur 40 km SW les 11-12 Janvier, et une anomalie thermique sur le volcan le 12 Janvier.


 Source : Kvert . GVP
Photo: A. Sokorenko, IVS FEB RAS. 

26/01/2015. Sheveluch, Nishinoshima.

26/01/2015.


Sheveluch, kamchatka:

56.653°N, 161.36°E
Sommet :  3283 m


Une forte explosion de type vulcanienne est survenue ce matin. Un panache de cendres s' élève à environ  25 000 pi (7,5 km) d'altitude et un écoulement pyroclastique semble avoir descendu le flanc SE.




La croissance du dôme de lave continue (une coulée de lave visqueuse descend sur le nord de son flanc). Une activité de fumerolles , une incandescence des blocs du dôme et des avalanches chaudes accompagnent ce processus.

L'éruption explosive-extrusive-effusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu'à 32 800 pieds (10 km) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.



Source : Volcanodiscovery, Kvert.
Photo : Yu. Demyanchuk





Nishinoshima,  japon :

La Garde côtière japonaise a publié de nouvelles images de l'île Nishinoshima, qui , depuis Novembre 2013 , est entrée en éruption , à cause d'un d'un volcan sous-marin proche, qui l'a rejoint un mois plus tard, continuant son éruption, en augmentant sa taille et couvrant l'ancienne île formée en 1973 .

 
Vue panoramique de l'île montrant l'activité volcanique à 11: 32h locale. 21 janvier 2015. Nishinoshima, Japon. Japan Coast Guard. JCG


La situation le 21 Janvier 2015 est similaire à la précédente visite sur  l'île le 25 Décembre 2014. Chaque minute se produisent entre 5 et 6 explosions, avec des émissions de fragments de lave  provenant du cratère et retombant sur le  cône .

 
Il reste encore  de la vieille ile de Nishinoshima. 21 janvier 2015. Nishinoshima, Japon. Japan Coast Guard. JCG

  La coulée de lave se dirige maintenant en direction Est , et continue à créer de nouvelles terres. A la suite de l'éruption , il a été observé des panache de gaz qui atteignent 500 mètres de haut .  L'avertissement aux navires de ne pas approcher de l'ile dans un rayon de 6 km est toujours maintenu.
 
Cône pyroclastique. 21 janvier 2015. Nishinoshima, Japon. Japan Coast Guard. JCG

L'eau est décolorée avec une couleur  jaune vert le long de la côte Est, sur une largeur d'environ 200 ~ 300 mètres. Par rapport à la situation du 25 Décembre 2014, aucun changement significatif dans la couleur .

De plus, aucun changement dans la lave qui s'écoule  à proximité de l'ancienne Nishinoshima.


Source. Garde côtière japonaise , Avcan.


25/01/2015. Nevado del Huila , Shishaldin , Sakurajima , Fogo .

25/01/2015.



 Nevado del Huila , Colombie :


Objet : Bulletin hebdomadaire d'activité du volcan  Nevado del Huila
 
Le niveau d'activité du volcan continue au:
NIVEAU JAUNE (III): changements dans le comportement de l'activité volcanique.

 
Analyse et évaluation des informations obtenues par le réseau de surveillance du volcan Nevado del Huila, au cours de la semaine du 14 au 20 Janvier 2015, le Servicio Geológico Colombiano - Observatorio Vulcanológico y Sismológico de Popayán informe que:




 

Un total de 120 événements sismiques, dont 87 étant liés à des processus de fracturation de roche (de type VT), et 33 en rapport avec la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques ont été enregistrés; de ce nombre, 30 correspondaient à des événements longue période (de type VT) ; un   pulse de tremor de basse énergie (de type TR) et deux événements ont été associés à des processus impliquant deux mécanismes de rupture par des mouvements de fluides (type HB).
Dans les images capturées par les
webcams de Tafxnú, Maravillas, Caloto et  La Palma, nous avons observé que le processus de dégazage du  complexe volcanique a continué à travers des colonnes blanches de fumerolles, qui ont été dispersées selon le régime des vents dominants dans le région.
Pendant ce temps, le suivi par des techniques de déformation et de champs magnétiques a montré un comportement stable.




 
Par conséquent, il est conclu que, pendant la période d'évaluation, le volcan a continué de montrer, une activité sismique
stable liée aux  procédés de fracturation de roches principalement  .
Le Service géologique colombien  continue de surveiller et de signaler les changements rapides qui peuvent survenir.


Source : SGC/ Observatoire Popayan.
Photo : Wikipedia , Ingeominas.



Shishaldin, Alaska :
 
54 ° 45'19 "N 163 ° 58'16" W,  

Altitude sommet  : 9373 pi (2857 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: Surveillance
Aviation  : actuel Code couleur: ORANGE

Un bas niveau d' activité éruptive sur le Shishaldin continue. De fortes températures élevées ont été observées sur le sommet dans les images satellite de nuit, compatibles avec de la lave active dans le cratère.  


 AVO Image

 Une vue du Shishaldin prise par AVO , depuis le site de surveillance géophysique SSLS sur le flanc sud-ouest du volcan. Lors d'une visite d'entretien sur l'île Unimak à la fin  Juin, le beau temps a permis à l'équipage un bon aperçu de ce volcan actif. Les flancs supérieurs du volcan sont obscurcis par les cendres qui ont été émises  au cours des derniers mois par les fontaines de lave et de petites explosions profondes dans le cratère sommital. Certains jours, un panache de vapeur et de gaz peut être vu dans les images de la caméra web AVO.




Une vue dégagée sur la webcam  de jour laisse passer seulement un petit panache de vapeur et indique  que l'activité actuelle reste la plupart du temps contenue dans les profondeurs du cratère sommital  . La sismicité reste légèrement au-dessus du niveau de fond.

Source : AVO .
Photo : Ketner, Dane ( 28/06/2014)




Sakurajima, Japon:

31.593°N, 130.657°E
Sommet : 1117 m


Une explosion exceptionnellement forte s'est produite  hier à 20h36 heure locale. Le VAAC de Tokyo a signalé un panache de cendres s'élevant à 16 000 pieds (5 km) d' altitude. Aujourd'hui, le volcan a été beaucoup plus calme avec seulement quelques petites éruptions et des phases d'émissions de cendres.

 

Le niveau d'alerte est resté à 3 (sur une échelle de 1 à 5). Le JMA a rapporté que cinq explosions du Cratère Showa ont éjectés des tephra aussi loin que 1300 m pendant la période des 16-19 Janvier. Une incandescence du cratère était visible dans la nuit du 16 Janvier. Une inflation a continué à etre détectée.

Source : Volcanodiscovery , GVP 
Photo :  Kiba Isamu Shiro Koby / Sherine France.




Fogo, Cap Vert :  


Mise à jour du 24/01/2015, 10:43 São Filipe:

  L'activité éruptive aujourd'hui enregistre une nette accalmie et se résume à l'émission de fumée et de gaz, a déclaré aujourd'hui Nadir Cardoso de l'Université de l'équipe du Cap-Vert (Uni-CV), qui surveille l'activité volcanique depuis 61 jours. Ce matin, selon Nadir Cardoso, il n'a pas été enregistré d'explosions,ni de projections de lave , restant ainsi dans le cadre enregistré  depuis jeudi, ce qui est une  normalité relative.  




Profitant du calme de la situation, l'équipe d'Uni-CV priorise cette période du matin d'aujourd'hui, samedi , pour aller mesurer  dans la caldeirala quantité de gaz émis et à observer  le comportement de la bouche éruptive qui est toujours active après plus de deux mois d'activité. Les quatre coulées de lave, vers Bangaeira, Portela, Ilhéu de Losna et Cova Tina, stagnent depuis plusieurs semaines. 

Source : Fogo news.
Photo : Theo Montrond.