Actualité volcanique mondiale

Rubrique animée par notre spécialiste volcans Georges Vitton, vos messages sont les bienvenus.

26/11/2014 Fogo, Aso, Bárðarbunga.

26/11/2014


Fogo, Cap Vert:

Post de Volcanodiscovery : 


 L'éruption se poursuit, mais la situation est critique à l'intérieur de la caldeira de Cha. La branche nord de coulée de lave a commencé à entrer dans le village de Portela et détruit aujourd'hui et / ou endommagé plusieurs bâtiments, dont le siège du Parc Naturel Fogo.

Le village, situé à l'extrémité nord de la route principale à l'intérieur de la caldeira, risque d'être coupé par des coulées de lave: Si la route principale est détruite, seul un passage difficile et long  au NE via Monte Velha reste le seul
itinéraire pour l'évacuation des terres .


http://images.volcanodiscovery.com/uploads/pics/fogo-eruption.jpg  

Selon un géologue de l'Instituto da Meteorologia e Geofísica dans une interview avec Televisão de Cabo Verde (TCV), l'intensité de l'éruption a commencé à diminuer aujourd'hui. À compter d'aujourd'hui, seule la branche nord de la coulée de lave semblait être active. Son taux d'avancement a diminué de 35 à 40 mètres par heure hier pour env. 25 m par heure aujourd'hui.
D'autre part, d'autres sources de nouvelles locales et des séquences vidéo récente suggèrent plutôt une augmentation de l'activité: Plusieurs évents se sont ouverts le long de la fissure sur le pied sud-ouest du cône Pico del Fogo. L 'activité dans la plupart des évents est violemment explosive avec des émissions de gaz et de cendres importantes.






Pour cette raison, Cabo Verde Airlines a annulé tous les vols au départ et arrivant à l' aéroport de Sao Felipe  sur la côte ouest.
Le panache de gaz de SO2 provenant de l'éruption s' est propagé vers le nord et déjà atteint les îles du nord du Cap-Vert. Les autorités recommandent aux gens de boire beaucoup d'eau.

Depuis le début de l'éruption, les habitants de la caldeira de Cha ont eu recours à des camions et d'autres véhicules disponibles pour évacuer les marchandises de la zone menacée. Les médias locaux rapportent des pénuries de carburant qui rendent la situation plus difficile.


 http://images.volcanodiscovery.com/uploads/pics/fogo-lavaflow3.jpg
 La coulée devant Portela...

Le pillage et le vol de matériel, en particulier de l'immeuble du siège du parc naturel, qui avait été ouvert en Mars de cette année, s'ajoute aux problèmes.
Le plus lourd préjudice économique de l'éruption est probablement la destruction des vignes dans la région. Les coulées de lave menacent la cave de stockage avec env. 100 000 litres de vin.

Pour gérer la crise volcanique, un cabinet de crise a été mise en place par le gouvernement. Il devrait être en charge de toutes les évacuations et des reconstructions éventuelles.


Source : Volcanodiscovery.
Photo : Musika tv 


Aso, Japon : 

 Le plus grand volcan actif du Japon, le Mt. Aso, a commencé à entrer en éruption mardi, envoyant des nuages de cendres à plus d'un kilomètre d'altitude . Les explosions ont été entendues à l'heure locale vers midi , suivies par des nuages de cendres, qui pouvaient être repérés aussi loin que 30 km du site de l'éruption, selon le VAAC de Tokyo



Les touristes sont évacués des zones à proximité et un rayon de 1 km de sécurité a été établi autour du volcan. L' Aso est situé sur l'île sud de Kyushu. De petits tremblements de terre sont signalés autour du volcan. La hauteur de l' Aso est de 1592 mètres au dessus du niveau de la mer et la circonférence de sa caldeira est d'environ 120 km.

Source :  http://rt.com/
Photo : Sherine France


Bárðarbunga, Islande : 

25 Novembre 2014 10:00 - du géoscientifique en service

Depuis  10h00 hier, le 24 Novembre, environ 70 tremblements de terre ont été détectés sous le Bárðarbunga. Comme hier, la plupart de la sismicité se produit sur le côté nord de la caldeira du volcan. Sur les 70 séismes détectés, au moins 11 sont en provenance de la partie nord de l'intrusion du dyke  sous le Dyngjujökull.



 

Le plus grand tremblement de terre détecté depuis le rapport d'hier était d'environ 3,8 de magnitude. Au moins huit autres tremblements de terre ont dépassé l' ampleur de M3.
Dans l'ensemble, le niveau d'activité de tremblement de terre est plus faible que ces derniers jours. Cette tendance a été observée à plusieurs reprises depuis que l'éruption a commencé à Holuhraun.

il est à noter que la station GPS sur le Bárðarbunga est hors ligne pour le moment en raison d'un problème de communication.
Sur les vues web-caméras de Holuhraun, l'éruption se poursuit sans relâche.


Source : IMO :  http://en.vedur.is/
Photo : 21 Octobre 2014. Milan Nykodym / Flickr

25/11/2014. Fogo, Kilauea.

25/11/2014.


Fogo, Cap Vert:

Mise à jour 11 h le 24/11

L'éruption volcanique, qui a débuté hier matin, sur l'île de Fogo peut causer une catastrophe naturelle avec des dégâts matériels considérables seulement comparable à l'éruption de 1951. Santa Catarina et Mosteiros sont les deux villes les plus à risque, mais les conséquences sont la peur pour tous le pays, que dans un an , il y ait une mauvaise année de récolte. Conscient de cette situation , le gouvernement qui a eu une réunion d'urgence du Conseil des Ministres a décidé d'adopter  diverses mesures visant à limiter la catastrophe naturelle.  




Une de ces mesures peut passer par une demande d'assistance internationale. Mais cela dépend de l'évolution de la situation sur le terrain. En particulier pour vérifier l'ouverture d'un autre foyer, désormais dans le sud. Mais jusqu'à 02 heures les données recueillies sur le terrain ont indiqué que des dégâts considérables ont été causés sur les logement et la route, la zone agricole locale, en particulier la vigne. Autre risque  également sur le bâtiment du siège du Parc national de l'Île, qui a ouvert en Mars de cette année.  

 A lava flow from a November 23, 2014 eruption of Fogo in the Cape Verde Islands. Photo by FogoNews, used by permission.

Mais en ce qui concerne l'évacuation de la population de Chã das Caldeiras, Luis Pires, le maire de San Felipe dit, que vers 23 heures le dimanche, il ne manquait à évacuer qu' environ 200 personnes. Mais que l'opération se déroule normalement . Le maire de San Felipe, venant de Chã das Caldeiras, a confirmé qu'il n'y a pas de victimes, ni mort ni blessé. Il y a deux bouches éruptives et le volume de lave est assez grand

 

Mise à jour 18h le 24/11

Volcan Fogo en éruption : des coulées de lave sur trois fronts qui menacent Portela


les informations qui viennent du terrain rendent compte que la situation a empiré au cours des dernières heures. A ce moment , la lave s' étend sur trois fronts et menace déjà le village de Portela . Sur un autre front , le parc national est également menacé. Selon un professeur de géographie , «la lave s' écoule avec beaucoup de violence et se déplace  d'un mètre toutes les quatre ou cinq minutes." 




Ce qui distingue une situation plus grave qu'en 1995. Une personnes âgées de 92 qui a regardé les éruptions du siècle dernier a déclaré à RCV que «c' est la pire éruption auquel il a assisté." A 11. 42 la route principale et la route de remplacement avait déjà été coupée. Le seul moyen qui reste pour quitter le plateau est par une voie difficile dans le Monte Velha.

  
La nouvelle éruption,à l'intérieur de la petite caldeira  de Cha, continue. Elle se déroule d'une fissure avec deux évents étroitement espacés sur le côté sud-ouest du Pico de Fogo, très proche des évents éruptifs de 1995.
L'évent supérieure produit des cendres, l' autre , inférieur , nourrit des fontaines de lave (ou activité strombolienne continue) et plusieurs «coulées de lave a'a. Une des coulées de lave a coupé rapidement la route principale traversant la caldeira, mais aucun autre dommage majeur n'a été rapporté.

Un panache de SO2 mélangé avec un peu de cendres est visible sur des données satellitaires à des distances allant jusqu'à 150 à 200 km de Fogo.
L'armée de terre, la protection civile et la Croix-Rouge ont été mobilisés pour surveiller la situation et pour coordonner les évacuations possibles si nécessaire. Les navires ont été appelés à être en veille.
 


Source et Photos : Fogonews. Volcanodiscovery.
Vidéo : Euronews . Green studio.



Kilauea, Hawai : 

19 ° 25'16 "N 155 ° 17'13" W

Altitude sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: AVERTISSEMENT
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Les scientifiques de l'Observatoire volcanologique d'Hawaï USGS (HVO) ont mené un survol de l'écoulement de lave du 27 Juin  . Des évasions restent actives dans la zone  du système de fissure à proximité du site du puits géothermique abandonné
et dans la zone adjacente . Ces évasions s' élargissent sur le champ d'écoulement dans cette région, surtout au nord; la largeur dans cette zone varie entre environ 250 à 350 m (275 à 380 yd). 

 http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1017.jpg

  
Une comparaison d'une photographie normale avec une image thermique de la poussée active dans la zone des fissures du sol. La photo normale montre l'étendue approximative de l'image thermique. L'image thermique montre l'emplacement des lobes Pahoehoe actifs dispersés sur la zone de l'évasion, avec une activité avançant lentement dans la pente descendante vers le nord (à droite de l'image ). La surface d'origine de la coulée est visible près du bas de la photo, et de la chaleur résiduelle dans le tube de lave inactif marque son chemin dans la pente descendante.


Depuis, les poussées dans cette partie du système de fissures , qui a commencé le 19 Novembre, la lave s'est déplacé de 1,7 km (1 mi) le long des pentes descendantes, vers le nord et l'ouest du bord du flux d'origine. Ce nouveau lobe est à 5,7 km (3,5 mi) au sud-ouest de la station de transfert sur Apa`a St. De petites poussées sont également actives à environ 3,5 et 5,3 km (2,2 et 3,3 mi) dans la pente descendante du Pu'u'Ō'ō. Aucun changement significatif n'a été noté sur Pu'u'Ō'ō ou sur le sommet aujourd'hui.

Le prochain survol est prévu  pour vendredi.


Source : HVO :  http://hvo.wr.usgs.gov

24/11/2014. Fogo, Sheveluch , Bárðarbunga.

24/11/2014.



Fogo, Cap Vert :


23 novembre 2014, 14:21

Bruno Faria ingénieur de l'Institut National de Météorologie et Géophysique (INMG) avertit qu'il n' y a pas de prédiction sur le nombre de jours que durera l'éruption du Fogo, qui a débuté dimanche vers 10 heures. Cependant,  l'indice d'explosion  volcanique (VEI - Volcanic Explosivity Index ) est encore faible, compris entre  entre VEI 1 et 2 .

 











Le volcan Fogo continue à Chã das Caldeira , à émettre des cendres, des bombes volcaniques et des pierre ponce dans les air  . Les chefs des services de l'INMG ne savent pas, cependant, combien de temps durera ce phénomène naturel. "Il n'y a aucune prévision de combien de jours peut durer l'éruption du Fogo. Mais en moyenne, la dernière éruption a duré entre un et  deux mois avance le géophysicien Bruno Faria, pour qui le phénomène ne prendra fin que lorsque le volcan ne parviendra plus à envoyer de matières liquides et solides .

 


Faria dit, cependant, que l'indice d'explosion  volcanique, qui se situe entre 1 et 2 - est encore faible, mais demande à la population de suivre les recommandations des services de protection civile. Car, compte tenu qu'une éruption volcanique porte toujours des risques , elle peut augmenter ou diminuer l'intensité d'un moment à l'autre.

 

Cependant, comme le journaliste de Asemanaonline Nicola Montrond qui est en place, dans les dernières heures, il y a eu une augmentation de l'activité sismique. La lave  , hier, à près de 15 heures , avait déjà parcouru plus de 500 mètres en direction de  Cova Tina, et déjà coupé dans la zone de Beco qui est à l'entrée de Chã das Caldeira , la route principale qui mène aux même endroit. Les agriculteurs craignent que les laves ne  causent des dommages à leurs fermes.



La population commence à être évacuée. L'odeur de soufre se fait plus intense. La population est invitée à la sérénité et au calme. Des appels sont lancés pour l'utilisation de tissus ou de  masques devant le visage pour éviter l'inhalation de soufre qui est nocif pour la santé. Cette éruption souligne la disparition d'un village , d'importantes zones agricoles, et la destruction des infrastructures et équipements ".
L'aérodrome de Fogo continue à fonctionner, selon l'assurance donnée par  le PDG de ASA, Mário Paixão.

Les autorités, cependant, continuent à travailler à l'évacuation des résidents. L'adjoint au maire de Câmara dos Mosteiros , Jaime Rodrigues, veille à ce que la plupart des gens soient installés dans l'ancien lycée de Mosteiros . Certains sont acheminés vers leurs propres maisons, qui ont été construites lors de l'éruption de 1995 dans les zones de Achada Furna e Monte Grande.

 

Une nouvelle éruption a commencé au volcan ce matin vers 10h00, heure locale. L'alerte de l'aviation a été  relevée au rouge en raison de possibles émissions de cendres qui pourraient nuire aux  aéronefs dans la zone.
Pas beaucoup de détails à propos de l'éruption ne sont à ce jour disponible, mais une forte anomalie thermique a été détectée sur des données satellitaires, suggérant la présence de lave dans l'évent, peut-être sous la forme de fontaines de lave. Les éruptions typiques du Fogo commencent avec
des fontaines de lave / une activité strombolienne qui construisent un nouveau cône, suivis par un épanchement de coulées de lave.
Selon des articles de presse, une forte activité sismique précurseur depuis hier soir a obligé beaucoup de gens à dormir en dehors de leurs maisons. Env. 1000 personnes ont été évacuées de la caldeira du Fogo.


Source : http://noticias.sapo.cv/
Volcanodiscovery 
Photo : Fogo news .  Marcos Rochas.



Sheveluch, Kamchatka :


56,64 N, 161,32 E;  

Altitude 10 768 pieds (3 283 m)
Altitude du dôme ~ 8200 pieds (2500 m)
Code couleur Aviation : ORANGE



 

 L'éruption explosive-extrusive-effusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu'à 32 800 pieds (10 km) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.



 
  
La croissance du dôme de lave continue (une coulée de lave visqueuse s'étend sur le nord de son flanc), une activité de fumerolles, l'incandescence des blocs du dôme et des avalanches pyroclastiques chaudes accompagne ce processus. Un événement explosif fort  a eu lieu à 10:17 UTC le16 Novembre , le nuage de cendres de 30x10 km s'est étendu jusqu'à 367 km (590 km) au sud-ouest du volcan. Les données satellitaires ont montré une anomalie thermique sur le dôme de lave sur les 18-20 Novembre. Le volcan était calme ou obscurci par les nuages pendant les autres jours de la semaine.

Source : Kvert :  http://www.kscnet.ru/ivs/kvert/index_eng.php
Photo : Kvert ,  Yu . Demyanchuk IVS FEB RAS ( 22.11.2014.) 



 Bárðarbunga , Islande : 

23 Novembre 2014 12:00 - du géoscientifique en service

La situation reste inchangée, même si une légère diminution du nombre de grands tremblements de terre a été observée au cours des dernières semaines.

Un tremblement de terre s' est produit , de M5.1, sur le bord sud de la caldeira du Bárðarbunga à 9h22 ce matin. C' était le premier  événement de
M> 5 depuis dimanche dernier. En outre, 14 événements ont dépassé M4 et environ 20 étaient dans la gamme entre M3.0 et M3.9. L'activité a été relativement élevée tout au long de la nuit dernière et a chuté considérablement après le M5.1 ce matin. Des tendances similaires d'activité accrue avant et une diminution d'activité après un tremblements de terre de M> 5   ont été fréquentes dans les dernières semaines sous le Bárðarbunga.


 

 L'activité dans l'intrusion   était plutôt faible, mais a légèrement augmenté après le séisme de M5.1 ce matin. Environ 15 événements ont été détectés, tous en dessous de M1.0. Une légère augmentation de la sismicité dans le dyke pendant les premières heures après le tremblements de terre de M> 5 au bord de la caldeira a également été observée dans plusieurs cas précédents depuis le début de l'activité.

Pas de changements évidents dans l'activité volcanique sur le site de l'éruption à Holuhraun, basés sur l'observation de la caméra.


Source : IMO : http://en.vedur.is/ 
Photo : Omar Ragnarsson

23/11/2014. Stromboli , Chiles - Cerro Negro , Kilauea.

23/11/2014.


Stromboli, Ile de Stromboli, Italie: 


Les épanchements de lave  semblent avoir complètement cessé depuis   environ une semaine. De petites explosions stromboliennes continuent de se produire sporadiquement des évents sur la terrasse du cratère nord et au centre du sommet.

 
 
L'activité apparente faible peut être le "calme avant la tempête": une forte augmentation des émissions de gaz   CO2 depuis le début de Novembre indique que le magma frais pourrait être à la hausse dans le conduit (le CO2 étant le gaz magmatique le moins soluble   et le premier à quitter le nouveau magma).
Une possibilité est que l'arrivée de nouveau magma conduise à une forte explosion initiale (et très dangereuse). Ce scénario s' est produit en 2003 et 2007 pendant des phases d'activité similaires (après la fin d'une coulée de lave soutenue).


Source : Volcanodiscovery 



Chiles - Cerro Negro , Colombie

 
Bulletin d'activité sismique extraordinaire dans la région du volcan Chiles - Cerro Negro
 20 Novembre, 2014 -   niveau  Orange


San Juan de Pasto, le 20 Novembre, 2014 18:45


Le niveau d 'activité volcanique reste à: ORANGE NIVEAU (II): ERUPTION SUSCEPTIBLE en terme de jours ou de semaines

Ces  dernière  heure , l'instrumentation du réseau de surveillance des volcans Cerro Negro et Chiles a détecté certains changements dans l'activité volcanique, caractérisée par:
- L'enregistrement d'un signal de tremor, qui est lié à la dynamique des fluides volcaniques. Ce signal est de faible niveau d'énergie et se produit sporadiquement.
- Enregistrement de  tremblements de terre liés à la fracturation de matériel cortical qui sont situés à des niveaux plus profonds que précédemment et situés dans une zone épicentrale au sud-est du volcan Chiles, à des distances comprises entre 6 et 8 km.

 
- La sismicité liée  à la fracturation de matériel cortical se poursuit avec des niveaux significatifs d'  événements, présentant dans les quatre derniers jours, des valeurs comprises entre 3700 et 5400 tremblements de terre par jour. Depuis le 15 Novembre il n'y a pas eu de rapports de séismes ressentis.
La probabilité d'une intrusion magmatique qui ne s'est pas encore manifestée en surface persiste. La situation actuelle permet de présenter l'instabilité 
volcanique du système. Il est recommandé à l'attention de la communauté de rester vigilant aux sources officielles.

 
Source :
Observatoire Volcanologique et sismologique de Pasto .


Kilauea , Hawai :
 
19 ° 25'16 "N 155 ° 17'13" W,  

Altitude sommet 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: AVERTISSEMENT
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l'activité:  

le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et dans la Rift Zone Est. Un survol ce matin par la Défense civile du comté d'Hawai`i    a montré que les évasions restent actives autour du système de fissure. Le flux le plus bas  dans le système de  fissure a progressé dans les deux derniers jours, et se déplace le long de la limite ouest de la coulée du 27 Juin existant; le bord d'attaque est  à environ 6 km (3,7 mi) de distance en ligne droite en amont du sommet de Apa`a St. Le Kilauea a commencé une tendance déflationniste tard hier soir et qui se poursuit à un taux inférieur   ce matin. Le niveau du lac de lave au sommet du cratère Halema'uma'u a baissé légèrement.
 
 Les  poussées les plus éloignées dans les  pentes descendantes aujourd'hui se situent toujours autour du système de fractures du sol, à proximité du site du puits abandonné. Le front de ces évasions était  à environ 500 m (0,3 milles) au nord-est de l'emplacement du puits, et environ 1,9 km (1,2 miles) à l'ouest de Kaohe Homesteads. Ces évasions couvraient le flux existant et brûlaient la forêt sur ses bords.

Observations de la coulée du 27 Juin:  
le survol d'hier a été annulé en raison de mauvaises conditions météorologiques. Le travail sur le terrain par des scientifiques du HVO le jeudi et un survol de la défense civile, le vendredi a montré que la lave s' écoulant dans la partie la plus basse du système de fissures a avancé au nord dans le système de la fissure et vers le nord le long de la limite ouest de la coulée originale. Jeudi, la pointe a avancé  à environ 500 mètres (0,3 milles) au nord-est du site géothermique  abandonné, et a environ 1,9 kilomètres (1,2 milles) à l'ouest de Kaohe Homesteads. Le vendredi matin, ce flux avait atteint une fissure du sol (les même  fissures du sol que la lave avait partiellement remplies,  aux environ du 6 Septembre) à environ 300 mètres (0,2 miles) au nord du front avant . Il n'y avait pas de signes de poussées actives en aval (nord) de cette activité. Le prochain survol du HVO est prévu  pour lundi, si le temps le permet.
 
 Cette image satellite a été capturé par l'instrument Advanced Land Imager bord du satellite  NASA's Earth Observing 1  . Bien que ce soit une image en fausses couleurs, la carte des couleurs a été choisie pour imiter ce que l'oeil humain s' attend à voir. Les pixels rouges représentent les zones de températures très élevées et montrent la lave active. Les zones blanches sont des nuages.

Bien que la pointe la plus éloignée de la coulée de lave du 27 Juin, à Pahoa, soit au point mort, cette image montre que les poussées en amont
restent actives. Ces évasions sont concentrées dans deux zones. Premièrement, il y a une cassure à environ 4 km (2,5 miles) au nord-est de Pu'u'Ō'ō. Deuxièmement, les évasions sont actives dans la zone de fissures au sol ,dans les pentes descendantes plus loin. La pointe la plus éloignée de ces évasions a avancé sur une courte distance au nord , au cours de la dernière journée et était à 5,8 km (3,6 miles) en amont de Apaʻa St. , en ligne droite.


Observations sur Pu'u'Ō'ō:  
Aucun changement significatif n'a été observé près de Pu'u'Ō'ō. La secousse sismique a continué avec une amplitude relativement stable et la webcams n'a révélé aucune  fortes variations dans la structure des lueur de dégazage, ni la configuration du fond du cratère. L'inclinomètre sur Pu'u'Ō'ō a enregistré une légère tendance déflationniste à partir d'hier après-midi, qui se poursuit ce matin.   La mesure la plus récente des émissions de dioxyde de soufre de la Rift Zone Est était d'environ 250 tonnes par jour le 18 Novembre 2014.
Puuoo-17-janvier-2013  

Observations du Sommet :
Les inclinomètres du sommet ont montré une inclinaison déflationniste partir de la fin la nuit dernière, qui se poursuit à un taux inférieur  ce matin. La hauteur de la surface du lac de lave dans l'évent Overlook  n'a baissé que légèrement. Le tremor volcanique a persisté avec de fluctuantes amplitudes basées sur l'activité d'éclaboussures dans le lac.Les émissions   de dioxyde de soufre du Sommet ont été mesurées à 4400 tonnes / jour le 18 Novembre .

Source : HVO.

22/11/2014. Fuego de Colima, Pavlof , Bárðarbunga .

22/11/2014.


Fuego de Colima, Mexique :

Forte explosion vulcanienne du volcan  Colima de Fuego au Mexique.
Comme vous pouvez le voir sur la dernière image, le nuage de l'éruption s'est en partie effondré, provoquant des coulées pyroclastiques peut-être dans toutes les directions du cône.


 

MEXICO, Mexique, 21 Novembre  2014. 
 Ce vendredi à 12 heures 29 minutes, l'explosion du volcan de Colima  a émis une forte expiration.
L'activité éruptive est dans les paramètres normaux.
Le coordinateur de la Défense civile a confirmé la chute de cendres dans les localités de Zapotiltic, Jalisco, au   nord-est du volcan
Colima , à 25 km du volcan.

  Le coordonnateur de la protection civile du ministère de l'Intérieur, Luis Felipe Puente, a expliqué que l'activité du volcan Colima   ne présente aucun danger pour le public.
Dans un entretien téléphonique avec FORO tv, Luis Felipe Puente, a indiqué que la communauté la plus proche du volcan est située à 9 miles de là donc pas de risque pour la population.

 

Il a dit que l'explosion de vendredi   est inférieure à celles enregistrées précédemment.
Donc, il a émis quelques recommandations comme: 

 se couvrir le nez et la bouche et couvrir les fontaines d'eau potable.
Luis Felipe Puente dit que l'aéroport de Colima fonctionne normalement et est surveillé en permanence.
 

Source : A Bogard ,  http://noticieros.televisa.com 
Photo :  Bullriv Colima Rivera



 Pavlof , Alaska :
 
55 ° 25'2 "N 161 ° 53'37" W,  

Altitude sommet 8261 pi (2518 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: Vigilance
Actuel Code couleur aviation : ORANGE

Depuis l'éruption explosive du samedi 15 Novembre, l'activité du Pavlof est restée faible. Une sismicité sous la forme de tremor volcanique  intermittent a été détectée depuis samedi, et les images satellites montrent qu'une coulée de lave sur le flanc nord-ouest du volcan atteint maintenant environ 7 km (4,4 milles) du sommet. Il est difficile de savoir si l'activité éruptive est actuellement en pause, ou si l'épanchement
de lave se produit à un taux faible.
AVO Image 
Le Pavlof en eruption, le 2 Juin  2014. Photo de William Yi, United States Coast Guard.

L'éruption produisant des cendres le 15 Novembre a duré depuis le milieu de la matinée jusqu'à 19 heures  et a produit un nuage de cendres qui étendait au nord-ouest sur la mer de Béring pour plus de 400 km (250 miles). De nombreux rapports de pilotes l'on placé  au sommet des nuages à 30 000 à 35 000 mètres d'altitude, en accord avec les données satellitaires. Aucune chute de cendres n'a été signalé dans les communautés voisines.

Des pauses de quelques jours ou semaines sont fréquentes pendant les épisodes éruptifs du Pavlof et une augmentation de l'activité pourrait se produire avec peu d'avertissement.


Source : AVO :http://www.avo.alaska.edu/
Photo :  Yi, William


 Bárðarbunga, Islande :

21 Novembre 2014 10:00 - du géoscientifique en service:

De légers changements ont été observés dans l'activité sismique autour de la zone du Bárðarbunga et dans l'intrusion du dyke, l'activité volcanique sur le site de l'éruption à Holuhraun reste inchangée.

""  
 Le panache éruptif et le flux de lave le 20 Novembre 2014 à 17 heures. Activité pulsante ; toutes les 10-15 minutes une explosion dans le cratère a été suivie par un flot de magma en bas de la coulée de lave  avec des éclaboussures de chaque côté. Photo: Ármann Höskuldsson

Le tremblement de terre le plus fort sous le Bárðarbunga depuis le dernier rapport de hier était de M4.5 ce matin à 7h41 sur le bord nord de la Caldeira , six autres événements étaient plus grands que M4.0 et 15 dans la gamme de M3.0-3.9. Dans l'ensemble environ 80 événements ont été détectés autour de la caldeira. À présent, le dernier tremblement de terre de M> 5  est survenu il y a plus de 5 jours (dimanche à 01h37), ce qui est la plus longue pause entre des événements M> 5 depuis le début de la crise. Une légère diminution des tremblements de terre plus forts que M5 a en général été observée au cours des dernières semaines  . Cependant, l'activité sismique autour de la caldeira du Bárðarbunga reste forte et ces petits changements ne devraient pas être interprétés abusivement.
 


Le plus fort séisme dans l'intrusion   était de M1.7 hier à 17h43 sous le  Dyngjujökull. Près de 30 événements ont été détectés dans l'intrusion au cours des dernières 24 heures. La plupart des événements sont toujours situés dans la partie nord de l'intrusion , entre le site de l'éruption à Holuhraun et la partie nord du Dynjujökull. Cependant, au cours des derniers jours plusieurs événements ont été situé plus au sud autour de la zone le dyke a été arrêté avant de bifurquer vers le nord autour du 23. Août. Cette zone a été plutôt inactive au cours des dernières semaines.

L'éruption de fissure à Holuhraun se poursuit avec la même intensité (pour autant que cela puisse être évalué à partir de l'observation de la caméra tout au long de ces derniers jours).
 


Source : IMO :  http://en.vedur.is/
 Photo: Ármann Höskuldsson , Reykjavik Helicopters