Actualité volcanique mondiale

Rubrique animée par notre spécialiste volcans Georges Vitton, vos messages sont les bienvenus.

19/04/2015. Fuego, Kilauea , Mauna Loa .

19/04/2015.


Fuego, Guatemela :


Type d'activité: Vulcanienne.
Morphologie : Strato volcan composite  
Localisation géographique: Latitude N 14 ° 28'54˝; W. Longitude 90 ° 52'54˝  
Altitude : 3,763m



Vue aérienne en gros plan du cratère actif fumant du Fuego. la vue est vers le  sud, avec l' Acatenango en arrière-plan.

Après des heures d'éruption effusive du Fuego , la crise s'est terminée à 17h30 , laissant des restes de cendres volantes à une distance de 10 km, et même une coulée de lave sur le flanc sud vers le canyon Trinité. Cette éruption effusive n'a pas été possible à observer dans son intégralité, en raison des conditions météorologiques prévalant au cours des derniers jours. Seulement, il était possible d'entendre les sons générés par les grondement et le dégazage , semblables à la locomotive des trains. L'activité actuelle se défini avec des explosion dans la fréquence de 2 à 4 par heure avec une lueur dans le cratère.

Source : Insivumeh
Photo : Bill Rose, 1980. Image Source: Michigan Technological University Volcanoes Page


Kilauea, Hawai :

19 ° 25'16 "N 155 ° 17'13" W, 
Altitude sommet : 4091 pi (1 247 m)Volcan : actuel niveau d'alerte: SurveillanceAviation : actuel Code couleur: ORANGE





 



Résumé de l'activité: 
Le volcan Kilauea continue à éclater à son sommet et sur la Rift Zone Est. Trois zones d'évasions sur le champ d'écoulement du 27 Juin à environ 7 km (4 mi) du Pu'u'Ō'ō continuent à être actives. Le lac de lave du sommet  est toujours actif.




Observations de la coulée du 27 Juin: 

Les vues des webcam  montrent la poursuite des activités sur les trois sites en petits groupes près du Pu'u'Ō'ō: ils sont situés sur le flanc nord du Pu'u'Ō'ō, près de Pu'u Kahauale'a, et une évasion fourchue à 5-6 km  (3-4 mi) au nord-est de du Pu'u'Ō'ō.





 


 La lave continue de progresser dans les zones forestières à environ 5 miles dans la pente descendante du cratère du Pu'u 'O'o .



Observations du Pu'u'Ō'ō: 
L'inclinomètre sur le flanc nord du Pu'u'Ō'ō ne montre pas de changement significatif  . La caméra thermique web montre plusieurs zones de dégazage incandescentes dans le cratère - état normal. Le taux d'émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d'environ 390 tonnes / jour lors des dernières mesures, le 9 Avril 2015.
 

 16 Avril 2015 , 7 heures - survol du Pu'u 'O'o : Un plafond bas nous a empêché de survoler le Pu'u' O'o, mais nous avons été en mesure de vérifier l'activité sur le champ d'écoulement. L'activité a été assez vigoureuse,  les poussées étaient abondantes. Sur cette photo, la fumée blanche bleutée dans le milieu à gauche du cadre vient de l'écoulement actif, tandis que la vapeur blanche grisâtre sur la droite est de la vapeur émise par l'ancien flux encore chaud, mais statique  .

Observations du sommet
Les inclinomètres du sommet du Kilauea n'ont pas enregistré de changement significatif dans l'inclinaison au cours de la semaine écoulée. La secousse sismique se poursuit avec des rafales épisodiques associées avec les éclaboussures et les variations temporaires du niveau du lac de lave. Les taux d'émission de dioxyde de soufre étaient en moyenne de 5200 - 7000 tonnes / jour pour la semaine se terminant le 14 Avril.

Source : HVO 
Photo : Bruce Omori.


Mauna Loa, Hawai :


19 ° 28'30 "N 155 ° 36'29" W,
 
Altitude sommet :13 681 pieds (4170 m)Volcan : actuel niveau d'alerte: NORMALAviation : actuel code couleur: vertLes données de surveillance du mois de Mars 2015:Sismicité: 
La sismicité du Mauna Loa demeure élevée dans plusieurs parties du volcan. Le taux de tremblement de terre sur l'Upper Rift Zone Sud-Ouest (soufre Cone) et Moku'āweoweo Crater restent élevé , avec plus de 100 tremblements de terre se produisant en Mars. S' il n'y avait aucun essaim sur le flanc ouest du Mauna Loa, les taux de tremblement de terre sont restés supérieurs au niveau de fond avec environ 25 tremblements de terre . Tous les tremblements de terre au cours du mois passé ont été faibles par rapport aux séquences de tremblement de terre observées avant les éruptions de 1975 et 1984.

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-89.jpg 
 Le cône de 1940, juste au dessus du centre, s'élève au dessus du plancher par ailleurs relativement plate de Moku'āweoweo - la caldeira du sommet du Mauna Loa. Le Mauna Kea s'élève en arrière-plan

Déformation:
Le schéma de déplacement des enregistrementen continu des stations GPS en Mars indiquent que l'inflation continue. Les vitesses moyennes depuis le début de la période inflationniste actuelle à la mi-2014 ne sont pas tout à fait aussi rapide, mais très similaires à celles observées en 2005 qui, avec une courte période en 2002, avaient été à l'époque des plus hautes vitesses observées depuis que le suivi GPS a commencé au milieu des années 1990.


Source : HVO


18/04/2015. Ubinas, Semeru ,Slamet .

18/04/2015.


Ubinas, Perou :

Le Comité scientifique s'est réuni pour examiner et mettre à jour le travail sur les données et les informations du suivi effectué  sur le volcan Ubinas, au cours de la période des 1-17 Avril 2015. Les résultats et recommandations sont résumées.

RÉSULTATS DES TRAVAUX DE SURVEILLANCE 


A) Entre les 11 et 17 Avril 2015, le volcan Ubinas,  a eu un total de six explosions: La première a eu lieu le 12 Avril, montrant une énergie de 4MJ. Le 15, deux explosions, avec une énergie de 19 MJ et 24,5 MJ. Par la suite, le 16, une explosion qui a émis 11 MJ et enfin, le 17  , deux explosions de 15 MJ et 11 MJ , respectivement. Ces épisodes avaient des valeurs d'énergie explosive modérées. En général, l'énergie quotidienne totale accumulée dans cette période n'a pas connu de grande variation, constante à partir du 8 Avril  .


 

B) Les valeurs du débit quotidien moyen du SO2 (500 tonnes / jour) de l' Ubinas , qui étaient déjà sur une tendance à la hausse depuis le début  Mars, ont  progressivement augmenté pour atteindre un sommet de 4200 tonnes / jour le 15 Avril . En outre, nous avons détecté une augmentation significative du taux de sulfate-chlorure SO4 / Cl (gaz purement volcaniques) dans les sources chaudes associées avec le volcan. 
C) Dans cette période de surveillance, il n'y a eu pas d'anomalies thermiques déclarées ou de déformation sur le volcan Ubinas.D) Les 12 et 13 Avril, la descente de nombreux  lahars a été observée dans les ruisseaux du flanc sud du volcan, qui ont couvert des distances de 10 km. Ces flux de fragments de cendres, de boue et de roches ont causé quelques dégâts aux cultures et aux routes de la région.

Résumé de l'activité éruptive:Depuis le 11 Avril, il y a eu 06 explosions du volcan Ubinas. Ces explosions ont été précédées par des émissions de cendres et de gaz volcaniques qui s'élevaient entre 1,500 à 3,500 m au-dessus du sommet du volcan, affectant un rayon de 15 km. La chute de cette cendre est à l'origine des effets négatifs sur la santé des personnes et l'agriculture et l'élevage.


Perspectives:Il est prévu que l'activité sera caractérisée par la poursuite des explosions / exhalaisons dans les jours suivants.

 


RECOMMANDATIONS
• Augmenter le niveau d'alerte du volcan Ubinas à l' ORANGE.• Améliorer les actions de préparation et de réponse à une augmentation probable de l'activité éruptive de l' Ubinas.• d'évaluer en permanence l'impact des chutes de cendres sur la santé des personnes, l'approvisionnement en eau, les activités agricoles et d'élevage, et mettre en œuvre des mesures efficaces d'atténuation. En cas de nouvelle pluie ou de neige dans la région, les habitants de la vallée Ubinas doivent rester à l'écart du cours des ruisseaux et des rivières qui descendent du volcan, avec la possibilité d'apparition de nouvelles coulées de boue .


Source : IGP Perou

Photo : Peru21, Ingemmet.


Semeru , Indonésie :

8,108 ° S, 112,92 ° E 
Altitude 3676 m

Le PVMBG rapporte que  pendant la période du 1 Janvier au 10 Avril des "plumes" blanches et grises ont été observées s'élevant au-dessus du
Semeru  même si les intempéries empêchait parfois les observations visuelles. Au cours du mois de Janvier , des panaches blancs et neuf cas de "plumes"  grise-rose- blanche s'élevaient de 200-500 m au-dessus du cratère. Sept avalanches incandescentes venant d'un front de coulée de lave  sont descendus de plus de 300 m sur le flanc. En Février des "plumes" blanches et 19 cas de plumes grise-rose -blanche à 200-600 m au-dessus du cratère. 

 

 Des grondements d'éruption  ont été signalés cinq fois. En Mars , des "plumes" blanches et 21 cas de "plumes" grise-rose-blanche à 200-500 m au-dessus du cratère. Neuf explosions ont été entendues. Pendant la période du 1 au 10 Avril, il y avait 18 cas d'émissions grises-blanches. La sismicité du 1er Janvier au 10 Avril a fluctué, et a été dominée par des signaux d'émission et d'explosion. Le niveau d'alerte est maintenu  à 2 (sur une échelle de 1 à 4) et il a été rappelé à la population de ne pas s' approcher du cratère dans un rayon de 4 km.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi (PVMBG, aussi connu comme CVGHM), GVP

Photo : Indonesie-voyage



Slamet  , Indonesia : 


7.242°S, 109.208°E
Altitude 3428 m

Le PVMBG rapporte que pendant
la période du 1 Février au 10 April des panaches blancs denses se sont élevés  de 50 à 800 m au-dessus du cratère du Slamet. La sismicité , composée de signaux d'émission et de signaux de tremor, a commencé à augmenter le 18 Février et des périodes de tremors ont été enregistrées en continu pendant les 21-22 et 28-29 Mars. Les valeurs RSAM ont fluctué mais ont augmenté de façon globale



Le niveau d'alerte est maintenu  à 2 (sur une échelle de 1 à 4). Les résidents et les touristes ont été avertis de ne pas s' approcher du cratère dans un rayon de 2 km.

Source: Pusat Vulkanologi dan Mitigasi Bencana Geologi (PVMBG, aussi connu comme CVGHM)
, GVP
Photo : Oystein Lund Andersen

17/04/2015. Sabancaya, Ubinas , Popocatepetl .

17/04/2015.


Sabancaya, Perou :

L'activité  sismovolcanique  du Sabancaya est surveillée par l' OVS-IGP à travers 18 stations sismiques en temps réel (15 + 03 stations temporaires). Trois sont des stations télémétriques (temps réel) qui sont situées très près du cratère.

Durant cette période, la sismicité de type VT (associé avec la fracture des roches), a diminué pour la troisième semaine consécutive, enregistrant 48 VT / jour. La sismicité   VT est distribuée de manière dispersée. Toutefois, une source sismique, situé  à 14 km NNE du cratère (focus persistant  depuis le début de 2015) a été noté. En outre, l'ampleur des VT a diminué, atteignant 3,4 ML.Les  événements de type hybride, désignant  du matériel magmatique en
hausse , ont diminué durant cette période, enregistrant une moyenne de seulement 1 hybride / jour.


 La sismicité LP, indiquant le passage des fluides, a augmenté durant cette période, enregistrant une moyenne de 127 LP / jour;  une pointe de 246 LPs  et 268 MJ d'énergie a été enregistrée le 11 Avril  ; De  tels nombres d' événements sont des valeurs maximales enregistrées depuis Août 2014; tandis que  l'énergie enregistrée le 11 Avril est la valeur maximale enregistrée depuis 2014 jusqu'à ce jour.Les événements Tornillos (liés à la pression du fluide dans les cavités) durant cette période étaient présents, inscrivant un total de 10 événements .  
Les événements de type Tremor dans cette période, ont connu une légère baisse, résultant en une moyenne de deux tremblements / jour; Mais l'énergie est restée à un niveau très bas. La hauteur des fumerolles expulsées par le Sabancaya dans cette période a légèrement augmenté par rapport au rapport précédent, pour atteindre 1 200 mètres au-dessus de la base du cratère. Globalement, il n'y a pas de variation significative par rapport à cet indicateur.Dans cette période, le système de surveillance thermique par satellite Mirova n'a détecté aucune anomalie thermique importante; Pendant ce temps, le système OMI ne détecte pas d'anomalies SO2 pour cette période.

Source : IGP  
Photo : Ingemmet


Ubinas, Perou :


le 16 avril , une nouvelle explosion s' est produite sur le volcan Ubinas, a déclaré le comité scientifique de la surveillance permanente du volcan, formé par l'Observatoire volcanologique du Sud (OVS) , l'Institut de géophysique du Pérou (IGP)   l'Observatoire volcanologique et l' INGEMMET (OVI ).
El proceso eruptivo del volcán Ubinas continúa y es monitoreado por vulcanólogos. Foto: Larepublica.pe  

L'explosion, qui s' est produite verse huit heures, a duré six minutes et a généré un panache de cendres de 1800 mètres au-dessus du cratère, avec une énergie de 11MJ , mais l'émission des cendres est venue  deux heures avant.  

La dispersion des nuages de cendres s'est faite en direction du Sud-Est, affectant les localités de la vallée de l'Ubinas , Tels que Ubinas, Escacha, Anascapa. 

Un message d'alerte à la diffusion de cendres a été émis.

Source : OVI
Photo : La Republica

Popocatepetl, Mexique :


Dans les dernières 24 heures le  système de surveillance du volcan Popocatepetl a enregistré 157 exhalaisons de faible intensité, accompagnées par de la vapeur, du gaz et parfois de petites quantités de cendres .Cinq tremblements de terre volcanotectoniques ont également été enregistrés: hier à 15h42 et 15h45, à la fois avec une amplitude de 1,7; et aujourd'hui , de grandeur M 2, M1,9 et M1,5 respectivement à 04h15, 04h15:50 et 04h21 .
 
 
De nuit , une incandescence a été observée sur le cratère, qui augmente lors de certaines des exhalaisons  .Depuis ce matin, et jusqu'au présent  rapport , il a été observé sur le volcan  une vapeur d'émission de   gaz qui est dispersée par les vents du nord-est  .D'autres paramètres de surveillance ont été observés inchangé.



Source : Cenapred .
Photo : Erik Gomez Tochimani Fotografo


16/04/2015. Tungurahua, Nevado Del Ruiz , Ksudach .

16/04/2015.


Tungurahua, Equateur :

Hier à 16:08 TL , a été enregistré une explosion qui a provoqué une colonne de cendres qui atteint 3000 m au-dessus du cratère.  


 

Ce signal a été suivi par un épisode de tremor qui a été accompagné  par une émission ayant une teneur en cendres modérée qui a atteint les   2000 m au dessus du cratère , se dissipant vers l'Ouest. Elle s'est poursuivie jusqu'à la publication du présent  rapport (17h20).

 

Cette explosion n'a pas généré de  coulées pyroclastiques ni de coulées de lave, et jusqu'à présent aucun rapport de chutes de cendres, mais cette possibilité  n'est pas écartée.

Avec ce type de comportement volcanique, il est possible que dans les heures qui viennent, une augmentation de l'activité soit à venir ; il est donc recommandé de se tenir au courant de tout changement.

Source : IGEPN 
Photo : José Luis Espinosa Naranjo 


Nevado Del Ruiz, Colombie :


Niveau d'activité : Amarillo ou (III): changements dans le comportement de l'activité volcanique.
 
En ce qui concerne le suivi de l'activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO , à travers l' OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, informe que: 




Durant la dernière semaine, le volcan Nevado del Ruiz a continué à enregistrer une activité sismique, principalement de type volcano-tectonique, associée à la fracturation des roches dans la structure volcanique. Les tremblements de terre sont situés principalement dans le nord, nord-est et sud du cratère, à des profondeurs comprises entre 0,5 et 7,5 km. On enregistre une augmentation de séismes de type volcano-tectoniques,  entre le 12 et 13 Avril ; les tremblements de terre se trouvaient au nord du cratère Arenas , à des profondeurs comprises entre  3,0 et 7,5 km.  

Nevado del Ruiz - sismo du 14.04.2015 - doc. SGS / Observatorio Manizales



L'ampleur maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,9 ML (Magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre située dans le nord-est du cratère Arenas  , qui a eu lieu le 12 Avril à 13h30 (heure locale) à une profondeur de 3,73 km.
Hier ,  à 19h39, il a été enregistré un pulse de trémor volcanique, suivi par un épisode de trémor continu ( voir graphique). Ce signal à été associé à une émission de cendres, qui se sont dispersées vers les localités de Chinchinà, Manizalès et Villamaria.


 

Nevado del Ruiz - panache de gaz et cendres du 15.04.2015 - photo SGS / Observatorio Manizales 

En ce qui concerne la dynamique des fluides à l'intérieur des conduits volcaniques, une activité sismique de faible énergie a été enregistrée, qui a été principalement localisée au sud du  cratère Arenas   . Certains épisodes de tremors volcaniques de faible niveau d'énergie , associés à la circulation des fluides et des gaz et aux émissions de cendres ont été présentés. La déformation volcanique continue de montrer quelques changements.
 
Dans l'atmosphère , le volcan continue à émettre des quantités importantes de vapeur d'eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre (SO2)  . La colonne de gaz et de vapeur atteint une hauteur de 1800 mètres au-dessus du sommet du volcan, et la plupart du temps a été observée blanche. Mais a parfois montré des tons gris en raison de la présence de cendres. La direction de la dispersion de la colonne a été en ligne avec le régime des vents, qui sont restés principalement vers le nord-ouest et sud-ouest de l'édifice volcanique.
 
La surveillance du volcan est une tâche pour tout le monde, si vous observez des chutes de cendres ou des changements dans les rivières venant du volcan , s' il vous plaît signalez-le à l'observatoire.



Source : SGC


Ksudach, Kamchatka :

Après l'exercice VOLKAM15, le code couleur de l'aviation  pour le volcan Ksudach   est de retour à vert parce que l'activité du volcan est faible maintenant. Les données satellitaires montrent que le volcan est calme.L'activité gaz-vapeur faible du volcan continue. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude.

 
Le  Ksudach est unique parmi les volcans du Kamtchatka par sa morphologie et son histoire géologique. C'est un grand stratovolcan  , avec une pente faible, construit d'une alternance de laves basaltiques - andésitiques et dacitiques - pyroclastiques ,et est tronqué  par un ensemble complexe de cinq caldeiras. Un ensemble de structures post-caldeira est tronqué  par des caldeiras ultérieures, les trois dernières ont été formées au cours de l'Holocène, environ 7900 et 5000 avant notre ère . La dernière éruption a été la deuxième plus grande au Kamtchatka au cours de l'Holocène, et a produit environ 20 km cube  de  tephra rhyodacitique   et 3-4  km cube de coulées pyroclastiques. La partie orientale du complexe de caldeira contient deux lacs, celui du nord  forme une baie dans Stubel Crater, un cône à faible angle qui a commencé à se former il y a environ 1600 ans, le plus jeune de la caldeira. La seule éruption historique, en 1907, originaire de Stubel Crater  était l'une des plus grande du Kamchatka dans le temps historique.


Source : Kvert , GVP 
Photo : I. Romanova, IVS FEB RAS











15/04/2015. Ubinas, Hekla , Klyuchevskoy .

15/04/2015.


Ubinas, Perou :

Depuis le 08 Avril jusqu'à la délivrance de ce rapport, l'activité sismique  dominante présente une forme de tremors spasmodiques associés aux  émission de cendres. Les valeurs de tremor totalisent 100 heures accumulées jusqu'à présent et une valeur maximale de 1 062 MJ d'énergie. La plupart des activités de tremor qui étaient associées à des émissions de cendres continue ont eu lieu entre les 08 et 10 Avril. Puis , du 11 au 14 Avril, on a observé des périodes de tremor plus courtes  , se présentant en forme de pulses ; ces impulsions coïncident avec les impulsions d'émission de cendres.

Quand aux  tremblements de terre de type fracture (VT), ceux ci mettent en évidence les niveaux élevés d'énergie enregistrés le 13 Avril  , qui sont éventuellement associés à une augmentation de la pression interne du système.L'activité des tremblements de terre associés à la circulation des fluides dans le volcan, ont maintenu dans les deux dernières semaines une moyenne de 179 LP / jour  , cependant, les valeurs des  énergies de ce type d'événement a augmenté,  observant un pic aujourd'hui 14 Avril, de 75 MJ. Ces signaux ont eu lieu sous la forme de "tambours" (  tremblements de terre LP qui se produisent régulièrement dans le temps et avec des énergies similaires), qui sont souvent associés à l'ascension du magma.




Il y a eu deux explosions, la première le 8 Avril à 03h32 heure , de 1 MJ  et la seconde le 12 Avril à 07h54 heure locale qui a généré 3,5 MJ d'énergie. Les deux ont atteint une hauteur de 2,5 km et 2,1 km, respectivement.

Au cours des quatre derniers jours on a observé plusieurs lahars (flux formés par des roches, de la boue , des cendres volcaniques et des sédiments arrachés par les inondations). Ces lahars provenaient principalement des flancs du volcan plein sud, qui se sont déversés dans la rivière Volcanmayo. Plusieurs facteurs s'accordent à la formation de ces lahars: 
(a) les dépôts de grandes quantités de cendres sur tous les flancs du volcan, principalement sur le côté sud, qui ont eu lieu entre les 8 et 10 Avril, 

 

(b) des chutes de neige abondantes qui ont été accumulées sur les flancs du volcan en raison des basses températures et du ciel couvert . 
(c) le retour d'un fort ensoleillement, le 11 et 12 agissant comme un catalyseur favorisant la fonte des bancs de neige accumulés.Les principaux lahars ont été observés les 12 et 13 Avril  de 10h00 à 14h00, ces flux ont été caractérisés par une forte densité et une coloration grisâtre (couleur en raison de la cendre volcanique humide) . Ces lahars  courraient avec  une énergie suffisante pour déplacer des rochers d'environ une tonne .

Source : OVS/IGP 



Hekla , Islande :  

Un essaim  de petits tremblements de terre s' est produit à faible profondeur au cours des derniers jours à proximité du volcan. Les tremblements de terre se trouvaient à environ 6-10 km au sud du volcan Hekla et à des faibles profondeurs , autour de 5 km.
Les plus grands tremblements de terre étaient deux
événements de magnitude 2,6  à 4 km de profondeur jeudi (9 Avril). Il est impossible de dire si les tremblements de terre sont liés à l'activité volcanique et donc pourraient être des précurseurs d'une nouvelle éruption, mais l'Hekla est probablement le volcan candidat le plus probable pour la prochaine éruption à se produire sur l'Islande.

 
 

L'un des plus actifs, et le volcan en éruption le plus souvent du pays, l'Hekla a été jugé  «à cause» de sa chambre magmatique qui se rempli depuis plusieurs années maintenant. Connu  pour ne pas donner de  signaux plus précurseurs (et seulement quelques tremblements de terre), une éruption ne serait pas une surprise du tout.

Source : Volcanodiscovery 
Photo : Wikipedia 


Klyuchevskoy, Kamchatka : 

Position : 56.06 N, 160,64 E
Altitude Sommet : 15 580 pieds (4750 m) 



Après moins de deux semaines de pause, le volcan a commencé à nouveau une éruption , avec des explosions stromboliennes douces au niveau du cratère sommital et de petites émissions de cendres  .
Le KVERT a relevé le niveau d'alerte à nouveau au jaune et a noté que l'activité sismique a également montré une augmentation récemment.
 


Source : Volcanodiscovery , Kvert. 
Photo : Yu. Demyanchuk; IVS FEB RAS, KVERT