Actualité volcanique mondiale

Rubrique animée par notre spécialiste volcans Georges Vitton, vos messages sont les bienvenus.

13/09/2014. Bárðarbunga .

13/09/2014.

Bárðarbunga , Islande :

Conclusions du Conseil consultatif scientifique de la protection civile islandaise:

     L'activité éruptive à Holuhraun continue avec la même intensité. Les coulées de lave sont a des taux similaires à ceux d'hier. La lave qui s'écoule vers l'Est vers la Jökulsá á Fjöllum, a légèrement réduite son chemin. Aucune activité explosive due à l'interaction de la lave et de l'eau de la rivière a été observé, mais de la vapeur s'élève de la lave.
     Les scientifiques survolant la zone du Bárðarbunga hier n'ont signalé aucun de nouveaux changements à la surface.

 Dramatic image of the Holuhraun eruption in which lava spews out from craters as molten rock flows into a river down the Bardarbunga volcano in Iceland

 
     Qualité de l'air dans les zones urbaines de l'Est de l'Islande:
         Les prévisions indiquent que des concentrations élevées de gaz sulfurique peuvent être attendues dans la partie nord des fjords de l'Est, Fljótsdalur, Herad, Jökuldalur, et Vopnafjörður. Les prévisions indiquent que la concentration peut devenir plus élevée dans Herad plus tard aujourd'hui. Des concentrations élevées peuvent se produire dans d'autres zones. L'Agence de l'environnement va mettre en place de nouvelles stations de surveillance à Akureyri et dans le sud de l'Islande aujourd'hui. Les conditions géographiques doivent être considérés lors de l'estimation de la qualité de l'air. Les gens qui se sentent  en inconfort sont priés de rester à l'intérieur, de fermer les fenêtres et d'éteindre la climatisation. Les mesures de qualité de l'air peuvent être trouvés sur les  pages Web.  
  Les instructions du bureau de l'épidémiologiste en chef et de  l'Agence de l'environnement peuvent être consultés sur leurs sites Web.


 Dramatic image of the Holuhraun eruption in which lava spews out from craters as molten rock flows into a river down the Bardarbunga volcano in Iceland
     Qualité de l'air sur le site de l'éruption:
         Les émissions de gaz sur le site de l'éruption restent élevées. Comme les concentrations de gaz locales sur le site peuvent mettre la vie en danger, les gens sur le site de l'éruption devraient porter des masques à gaz et des compteurs de gaz. Sur le site de l'éruption, des anomalies de vents locales peuvent se produire en raison de la convection thermique de la lave chaude. Cela rend les conditions sur site extrêmement dangereuses avec les vents qui peuvent changer soudainement et de façon imprévisible. Les scientifiques dans la zone portent compteurs de gaz pour leur sécurité.
     L'activité sismique dans la caldeira du Bárðarbunga reste similaire à celle des derniers jours. Les épicentres sont répartis le long de la faille nord et au sud-est de la caldeira. L'activité sismique à l'extrémité du dyke a diminué. Plus de 50 événements ont été détectés depuis minuit. Le tremor basse fréquence  a diminué.


Dramatic image of the Holuhraun eruption in which lava spews out from craters as molten rock flows into a river down the Bardarbunga volcano in Iceland 
     Observations GPS:
         Il y a des mouvements de la croûte terrestre mineures autour du dyke à l'appui de l'hypothèse que la quantité de magma s'écoulant
du dyke dépasse légèrement le flux de magma qui s'écoule à la surface.
         Compte tenu de la période écoulée depuis le début de l'éruption , les mouvements lents vers la caldeira du Bárðarbunga indiquent que l'affaissement de la caldeira   continue .
         Une nouvelle station GPS a été installé sur le dessus du Bárðarbunga hier pour surveiller l'affaissement du plancher de la caldeira.


Source : IMO :  http://en.vedur.is
Photos : Orvar Atli Porgeirsson / Barcroft Media


Rapide mise à jour ce matin, le site prend quelques jours de vacances. Je reviendrais bientôt avec quelques photos de mes doigts de pied en éventail...

12/09/2014. Bárðarbunga , Tungurahua , Zhupanovsky .

12/09/2014.


Bárðarbunga , Islande :

Mise à jour IMO 11 Septembre 2014 , 06:55 - du géoscientifique en service :

 
L'activité sismique se poursuit dans la caldeira du Bárðarbunga et dans la partie nord de l'intrusion du dyke. Environ 20 tremblements de terre ont été mesurés cette nuit dans la région du Bárðarbunga entre 00 et 06h30; c'est à peu près la moitié du nombre d'événements détectés pendant cette période hier. Les événements les plus importants se sont produits peu après minuit (0:07:38, M5.3) vers la rive sud de la caldeira du Bárðarbunga et vers cinq heures (5:00:38 de M4.3 et M3 de 5:04:49. 0) vers la rive nord du Bárðarbunga

 

L' éruption est toujours en cours. L'activité sismique à Herðurbreiðartögl diminue et a migré vers le nord de Herðubreið 16 tremblements de terre ont été détectés (par le réseau automatisé) depuis minuit.

Mise à jour IMO 11 Septembre 2014 ,  11:45 - du Conseil consultatif scientifique :

Conclusions du Conseil consultatif scientifique de la protection civile islandaise:

     L'activité éruptive à Holuhraun continue à la même intensité. Les coulées de lave s'épanchent à des taux similaires à ceux d'hier. La lave s'écoule vers l'Est mais s'élargit légèrement vers le Nord. Le flux principal suit le lit de la rivière   Jökulsá á Fjöllum. Aucune activité explosive due à l'interaction de la lave et de l'eau de la rivière n' a été observée, mais de la vapeur s'élève de la lave.

  Qualité de l'air dans les zones urbaines de l'Est de l'Islande:

 Les prévisions indiquent que des concentrations élevées de gaz sulfurique peuvent être attendues dans la partie nord des fjords de l'Est, Fljótsdalur, Herad, Jökuldalur, et Vopnafjörður. Des concentrations élevées peuvent se produire dans d'autres zones. Les gens qui se sentent en inconfort sont priés de rester à l'intérieur, de fermer les fenêtres et d'éteindre la climatisation. Les mesures de qualité de l'air peuvent être trouvées sur les web pages de : loftgaedi.is . Le Bureau météorologique émettra des avertissements si les conditions changent pour le pire.Des instructions du bureau de l'épidémiologiste en chef et de  l'Agence de l'environnement peuvent être consultés sur leurs sites Web.

 
    

 

 Qualité de l'air sur le site de l'éruption:
         Les émissions de gaz sur le site de l'éruption restent élevées. Comme les concentrations de gaz locales sur le site peuvent mettre la vie en danger, les gens sur le site de l'éruption devraient porter des masques à gaz et des compteurs de gaz. Sur le site de l'éruption, des anomalies de vents locales peuvent se produire en raison de la convection thermique due à la lave chaude. Cela rend les conditions sur site extrêmement dangereuses car les vents peuvent changer soudainement et de façon imprévisible.

 Holuhraun Lava Field Photos by Iurie Belegurschi

 
     L'activité sismique dans la caldeira du Bárðarbunga reste similaire à celle des derniers jours. Les épicentres sont répartis le long de la faille nord et au sud-est de la caldeira. Un tremblement de terre de M 5.3 s'est produit à 00:07 h. L'activité sismique à l'extrémité du dyke a diminué. Plus de 30 événements ont été détectés depuis minuit. Le tremor de basse fréquence   est similaire à ce qui a été observé au cours des derniers jours.
    Les observations GPS montrent des mouvements de la croûte insignifiants qui appuient de l'hypothèse que la quantité de magma s'écoulant dans le dyke continue d'être semblable à celui du magma   à la surface. Considérant la période écoulée depuis le début de l'éruption , les légers mouvements vers la caldeira du Bárðarbunga indiquent que l'affaissement de la caldeira  continue .

 Holuhraun Lava Field Photos by Iurie Belegurschi

  De l'Office islandais Met:

Le code couleurs pour l'aviation du Bárðarbunga reste à 'orange', mais le code de l'Askja a été changé pour «vert ».


Mise à jour IMO 11 Septembre 2014 , 19h00 - du géoscientifique en service :

L' activité dans la région du Bárðarbunga est assez semblable à hier. Au total, environ 150 événements ont été automatiquement détectés depuis minuit, la plupart d'entre eux dans la partie nord de l'intrusion. Aucun de ces événements dans le dyke n'a dépassé la magnitude 2 jusqu'à maintenant (18:50).  
 ""

La mesure de la lave, jeudi matin.

Près de 40 tremblements de terre ont eu lieu sur le bord de la caldeira du Bárðarbunga; c'était les événements les plus forts aujourd'hui un M 5.3 à 00h07 et M 4,3 à 05:00, aucun événement de magnitude supérieure à 4 depuis. Plusieurs petits événements ont été détectés dans Tungnafellsjökull et autour de Herðubreið et Herðubreiðartögl, tous plus petits que la magnitude 3 .Aucun changement significatif n'a été observé.

Source : IMO : http://en.vedur.is/
Photos : Jeannie Curtis , Richard Alexander Roworth / Orvar Alli Porgersson Barcroft ,  Iurie Belegurschi.


Tungurahua, Equateur : 


Jeudi 11 Septembre, 2014 , Résumé de l'activité du VOLCAN :

L'activité se maintient à un niveau considéré comme modéré à élevé; Après une légère augmentation de l'activité dans l'après-midi hier, une baisse a été enregistré. Il n'est pas exclu   une augmentation soudaine de l'activité.  

 

11 épisodes de tremor d 'émission, 14 explosions et 39 événements   longue période (LP) ont été comptés. L'un de ces épisodes a duré 3 heures. Les observations des émissions et des cendres dans l'après-midi hier, ont enregistré  un tremor  à long terme qui a été observé  avec une faible teneur en cendres en direction sud-ouest. Le matin , de petites explosions   ont généré des chutes de blocs sur les flancs du volcan qui ont été signalés. En ce moment,  le secteur du volcan est couvert, il n'y a pas eu de rapports de chutes de cendres.   Il a eu de la pluie dans la matinée,qui n'a pas généré de  lahars.

Source : IGEPN :  http://www.igepn.edu.ec/
Photo : José Luis Espinosa Naranjo



Zhupanovsky , Kamchatka :
 
53.59 N, 159.15 E;  

Altitude 9702 pi (2958 m)
Code couleur Aviation : ORANGE

L' éruption explosive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 32 800 pieds (10 km) a.s.l. pourraient se produire à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions internationaux volant à basse altitude.



 

  Selon les données visuelles, des panaches de cendres se sont étendus sur 50 km et à 70 km au sud et sud-est du volcan les 10 et 11 Septembre  , respectivement. Des chutes de cendres sont  notées dans la zone de
IVS FEB RAS (Petropavlovsk-Kamchatsky) de environ 23h00 à 01h00 UTC , les 7/8 Septembre  . Les données satellitaires ont montré: des explosions qui ont envoyés des cendres jusqu'à   11,500-13,100 pieds (3,5-4,0 km) d'altitude principalement sur les 4 et 9 /11 Septembre  , mais des nuages ​​de cendres se sont élevés à 23,000-34,400 pieds (7,0 à 10,5 km) d'altitude le 7 Septembre . Un panaches et des nuages ​​de cendres s'étendait à environ 690 mi (1113 km) au sud-est et au sud du volcan le 04 Septembre, et les 07 , 09-11; une anomalie thermique sur le volcan était notée sur ​​Septembre, les 04-05 et 10-11.

Source : Kvert : http://www.kscnet.ru/ivs/kvert/index_eng.php
Photo :  Yu . Frolova. MV Lomonosov MGU

 

11/09/2014. Bárðarbunga , Asosan , Tavurvur .

11/09/2014.


Bárðarbunga , Islande :

Mise à jour IMO , 10  Septembre 2014 , 06h40 - du géoscientifique en service :

L'activité sismique se poursuit dans la caldeira du Bárðarbunga et dans la partie nord de l'intrusion du dyke. Moins d'événements ont été détectés à Herðubreiðartögl. Près de 50 tremblements de terre ont été mesurés cette nuit dans la région du Bárðarbunga entre 00h et 06h . Le plus important s'est produit à 5:28:34 , vers la
rive nord de la caldeira du Bárðarbunga et était de magnitude M4.9 (pas encore vérifié manuellementestimation de grandeur USGS ). L' éruption continue au nord du Dyngjujökull.

The eruption in Holuhraun on September 3, 2014.


Mise à jour IMO , 10  Septembre 2014 , 11h55 - du Conseil consultatif scientifique:

 Conclusions du Conseil consultatif scientifique de la protection civile islandaise:

L'activité éruptive à Holuhraun continue avec la même intensité. Les coulées de lave vers l'Est ont des taux d’expansion similaires à ceux d'hier. La lave s'écoule dans le lit de la rivière  Jökulsá á Fjöllum. Aucune activité explosive due à l'interaction de la lave et de l'eau de la rivière n'a été observée, mais de la vapeur s'élève de la lave.

Qualité de l'air dans les zones urbaines Est de l'Islande:

     Les concentrations de SO2, comparable à celles mesurées au cours des derniers jours, pourraient augmenter légèrement aujourd'hui dans l'Est en raison de la direction du vent. Les efforts visant à accroître la surveillance des gaz dans les zones habitées sont en cours. Les données des stations de surveillance du
SO2 de l'Agence de l'environnement dans Reyjahlíð, Egilsstaðir et Reyðarfjörður sont accessibles sur le site Web de l'Institut. Les instructions du bureau de l'épidémiologiste en chef et de l'Agence de l'environnement peuvent être consultés sur leurs sites Web.


http://www.ruv.is/files/myndir/holuhraun_eldgos_einar_rafnsson_6._september_10.jpg

Qualité de l'air sur le site de l'éruption:

     Les émissions de gaz sur le site de l'éruption restent élevées. Comme les concentrations de gaz locales sur le site peuvent mettre la vie en danger, les personnes devraient porter des masques à gaz et des compteurs de gaz.
     Les scientifiques sur le site ont dû quitter la région à plusieurs reprises quand les concentrations de gaz ont atteint des niveaux dangereux en raison des changements soudains dans les conditions de vent


     Sur le site de l'éruption, des anomalies de vents locales peuvent se produire en raison de la convection thermique de la lave chaude. Cela rend les conditions sur site extrêmement dangereuses car les vents peuvent changer soudainement et de façon imprévisible

 http://www.ruv.is/files/myndir/holuhraun_eldgos_einar_rafnsson_6._september_7.jpg

Environ 80 séismes ont été enregistrés depuis minuit. Les deux plus grands tremblements de terre, M 5.5 et M 4.9, ont eu lieu sur la rive nord de la caldeira du Bárðarbunga  . Le tremor basse fréquence  est similaire à ce qui a été observé au cours des derniers jours.

Les observations GPS montrent des mouvements de la croûte insignifiants qui appuient l'hypothèse que la quantité de magma s'écoulant du dyke continue d'être semblable à celle du magma qui s'écoule à la surface.

 
De l'Office islandais Met:

Le code couleurs pour l'aviation du Bárðarbunga reste à 'orange' et le code pour l'Askja à «jaune».



Mise à jour IMO , 10  Septembre 2014 , 19h00 - du géoscientifique en service :

Près de 150 tremblements de terre ont été automatiquement détectés depuis minuit, la plupart d'entre eux dans la partie nord de l'intrusion 
du dyke entre le site de l'éruption et au sud à environ 6 km à l'intérieur du Dyngjujökull, mais environ 30 ont été situés dans la caldeira du Bárðarbunga et environ 20 dans le reste de la région

 

Tous les événements sur l'intrusion étaient plus petits que la magnitude M2,5. Les plus forts événements dans la caldeira étaient de magnitude M5,5 à 05h28 ce matin sur la rive nord, ainsi que deux événements de M4.1 à M4.8 à 15:51:00 et 15:51:14sur ​​la rive sud . L'ampleur du deuxième événement pourrait être légèrement surestimé car il a été sollicité par le coda de l'événement précédent. Il est cependant nettement plus fort que le premier événement.

En résumé, l'activité reste inchangée. Les taux d'événements dans l'intrusion ont été légèrement inférieurs à ceux de ces derniers jours, mais l'activité est persistante.


Source : IMO :  http://en.vedur.is/
Photos : Geir Ólafsson. Copyright: Heimur/Iceland Review ,Einar Rafnsson/RUV , Daniel Starrason .



Asosan , Kyushu , Japon: 

32,884 ° N, 131,104 ° E 
Altitude 1592 m

Le JMA a indiqué que le niveau d'alerte 2 sur l' Asosan a continué pendant la période du 1au 8 Septembre. Une petite éruption s'est produite le 1er Septembre à partir du cratère Nakadake  , générant un panache blanc cassé qui a suggéré une petite quantité de cendres; le panache est passé à 1200 m au-dessus du cratère. Une incandescence du cratère a été détectée sur les caméras, le 2 Septembre. Les tremblements de terre volcaniques (48-92 par jour) et le tremor (de 429 à 500 par jour) ont été détectés lors de la période du 1au 4 Septembre.

 
Le 6 Septembre une petite éruption s'est produite à partir du cratère Nakadake qui a généré un panache de 600 m au-dessus du bord. L' émission de SO2 élevée (1.200 tonnes / jour) a été détectée lors d'une enquête de terrain (la mesure précédente, le 21 Août était de 1.000 tonnes / jour). Les tremblements de terre volcano-tectoniques (55 à 129 par jour) et le tremor (de 401 à 463 par jour) ont été détectée lors de la période du 5 au 7 Septembre.
 
Le Tokyo VAAC a émis des avis sur la base des rapports du JMA sur les éruptions du 1 et 6 Septembre, mais aucune cendres volcaniques n' était visible sur les images satellite.

Sources: GVP , Agence Météorologique du Japon (JMA), Tokyo Centre consultatif sur les cendres volcaniques (VAAC)

Photos : 7is7.com , Manel Puente


Tavurvur, caldeira de Rabaul  , Nouvelle Bretagne , Papouasie Nouvelle Guinée :

 4.271°S, 152.203°E 
Altitude 688 m 

Dans la dernière période du 31 Août au 5 Septembre , le cône du  Tavurvur , de la caldeira de Rabaul   est resté calme et aucun incandescence nocturne n'a été observée. Des quantités variables de vapeur blanche étaient visibles , s'élevant du sommet ainsi que des traces de vapeur bleue.  

 

Quelques bruits de grondements de courtes durées ont été entendus pendant la période du 30 au 31 Août, et la sismicité est restée très élevée , dominée par de petits tremblements de terre, de basse fréquence. Cependant, les tremblements de terre ont diminués , passant de 80 événements par heure à 15 événements par heure à 03h00 le 31 Août. Moins de 10 tremblements de terre ont été détectés pendant la période du 1 au 2 Septembre; une légère augmentation des tremblements de terre basse fréquence a été détectée pendant la période du 4 au 5 Septembre.

Source: GVP , Rabaul Volcano Observatory (RVO)
Photos :  http://sthioul.net

10/09/2014. Bárðarbunga,Yellowstone .

10/09/2014.


 Bárðarbunga, Islande :


Mise à jour IMO , 9  Septembre 2014 , 06h40 - du géoscientifique en service:

L'activité sismique se poursuit dans la caldeira du Bárðarbunga, dans la partie nord de l'intrusion du dyke et à Herðubreiðartögl.
Près de 30 tremblements de terre ont été mesurés cette nuit. Le plus important s'est produit à 01h07 sur le bord nord de la caldeira du Bárðarbunga et était de magnitude M5.2 (pas encore vérifié manuellement ; moyenne de l'USGS et  estimations de magnitude CSEM,  alerte automatique
OMI ).
Le tremor semble similaire dans la nuit, l'éruption continue.


 


Mise à jour IMO , 9  Septembre 2014, 12h55 - du Conseil consultatif scientifique :

L'activité éruptive à Holuhraun continue avec la même intensité.
La qualité de l'air dans les zones urbaines Est de l'Islande peut affecter les personnes souffrant de problèmes respiratoires sous-jacents alors que d'autres ne devraient pas connaître une gêne importante.
La qualité de l'air sur le site de l'éruption: les émissions de gaz sur le site de l'éruption restent élevées.
Près de 150 tremblements de terre ont été enregistrés depuis minuit. Les deux plus grands tremblements de terre, M3,8 et M5,2 en magnitude, se sont produits sur la rive nord de la caldeira du Bárðarbunga .
Les observations GPS montrent des mouvements de la croûte insignifiants qui appuient l'hypothèse que la quantité de magma s'écoulant dans le dyke continue d'être semblable à celle du magma a s'écoule à la surface.


 

Mise à jour IMO , 9  Septembre 2014 , 18h00 - du géoscientifique en service:

Depuis ce matin, 230 tremblements de terre ont été enregistrés. La principale activité a été dans la partie nord du dyke, au nord de Herðubreið, vers Herðubreiðartögl et au bord du Bárðarbunga. Aucune tremblements de terre de magnitude supérieure à 3 n'a été enregistrés depuis 01h07.


 Un article qui résume un peu les angoisses : 


La subsidence accrue dans la caldeira du volcan Bardarbunga est une cause de grave préoccupation, en raison d'une éventuelle grosse éruption et de crues glaciaires, dit Vidir Reynisson, directeur de l'Agence de protection civile en Islande. La subsidence actuelle augmente  la vraisemblance d'une éruption du Bardarbunga.

L' éruption de lave en cours, qui a commencé le 31 Août, est située sur une fissure à Holuhraun, un champ de lave libre de glace au nord du Bardarbunga. Le magma s'est propagé par le dessous du volcan, vers l'éruption, causant l'affaissement et forts tremblements de terre dans le plancher de la caldeira du Bardarbunga.

La subsidence observée depuis la semaine dernière est maintenant d' environ 20 mètres, explique Magnus Tumi Gudmundsson, professeur de géophysique à l'Institut des sciences de la Terre de l'Université d'Islande.


 
http://www.ruv.is/files/myndir/holuhraun_eldgos_einar_rafnsson_6._september.jpg 

Il note trois scénarios possibles concernant le Bardarbunga. Tout d'abord , l'activité sismique, et l'éruption de Holuhraun, meurt lentement. Un deuxième scénario verrait la subsidence continuer, ainsi que l'éruption de Holuhraun, ou même un  autre départ d'éruption à proximité.

"Mais le troisième scénario est que l'affaissement du plancher de la caldeira provoque une éruption du Bardarbunga. Cette éruption pourrait fondre un grand volume de la glace de glacier, et pourrait finir comme une éruption explosive puissante, avec chute de cendres," explique le Dr Gudmundsson. "L'eau de fonte ne serait peut-être pas être libérée immédiatement, en raison du contour de la caldeira, mais finalement elle viendrait comme un flot puissant. Évidemment, nous sommes préoccupés par cette possibilité."


 

Ce scénario est considéré comme très grave, notamment en raison de la possibilité d'une inondation, ce qui pourrait causer des dommages importants, explique le directeur de l'Agence de protection civile en Islande, Vidir Reynisson. «Nous sommes gravement préoccupés par ce scénario . Si nous étudions l'histoire du volcan Bardarbunga, nous voyons des éruptions grandes et puissantes , dans ou près de la caldeira,.. Nous sommes obligés de prendre cela très au sérieux, surtout après l'affaissement qui a été observé "

 
 

Demain, Reynisson et ses collègues de l'Agence de protection civile informeront le Premier ministre de l'Islande, Sigmundur David Gunnlaugsson, sur la situation au Bardarbunga. Aujourd'hui, Reynisson rencontre la Société nationale d'électricité (Landsvirkjun), pour discuter des conséquences potentielles d'une inondation majeure venant du Bardarbunga menaçant centrales hydroélectriques à l'ouest du glacier du Vatnajökull, qui couvre le volcan.

«Dès que l'affaissement a commencé au Bardarbunga, la Société nationale d'électricité a agi pour minimiser le risque de dommages dus à une inondation potentiel», dit Reynisson. "Si une éruption se produire au Bardarbunga, il serait évidemment d'une importance vitale pour repérer l'emplacement de l'éruption à l'intérieur de la caldeira, afin que nous puissions prédire la direction d'une inondation possible. Notre réaction dépendra  alors de l'information." La caldeira couvre environ 80 kilomètres carrés, et se trouve sous une épaisse calotte de glace de 700-800 mètres.



 Source : IMO : http://en.vedur.is/
                RUV : http://www.ruv.is/frett/gravely-concerned-about-bardarbunga
 Photos : Árni Sæ­berg , ReykjavikHelicopters / Jon Gustafsson, Einar Rafnsson/RUV , Morten S. Riishuus , Oddur Sigurdsson/Icelandic Met Office.



Yellowstone, Etats - Unis .
 
44 ° 25'48 "N 110 ° 40'12" W,  

Altitude Sommet 9203 ft (2805 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: NORMAL
Actuel Code couleur aviation : VERT

Sismicité:

Pendant le mois d'Août 2014, l'Université
de l'Utah   , responsable des stations sismologiques et de l'exploitation et l'analyse du Réseau sismique de Yellowstone, rapporte que 207 tremblements de terre ont été localisés dans la région du parc national de Yellowstone (ONP). Le plus grand événement était un petit tremblement de terre de magnitude M2,2 le 6 Août, à 05h55 MDT, situé à environ 15 miles au sud-ouest de Mammoth, PNY. Les séquences de tremblements de terre d'août sont décrits ci-dessous.

 
  Yellowstone National Park Wyoming usa wallpapers 

1) La plus grande série de tremblements de terre (74 allant d'ampleur de M-0,9 à 2,0) s'est produite durant la période du 18 au 21 Août  , juste à l'extérieur de PNY, à environ 6 miles au nord de West Yellowstone, MT.
2) Une petite série de 34 tremblements de terre (grandeurs de M-0,1 à 1,5) a eu lieu du 15  au 22
Août, situés à environ 6 miles au sud ouest du lac, PNY.
3) Le 16 Août une petite série de 11 tremblements de terre (magnitudes M0,6 à 2,1) s'est produite à environ 1,6 miles au sud sud-ouest de West Thumb, PNY.

Les séquences de tremblement de terre de ce genre sont fréquentes et représentent environ 50% de la sismicité totale dans la région de Yellowstone.

 
L'activité sismique  à Yellowstone en Août reste à des niveaux de fond NORMAUX.


 

A
rbres morts à Orange Spring Mound , Mammoth Hot Springs, Parc national de Yellowstone. Les bactéries et les algues créent les traînées de couleur sur Orange Spring Mound. Il est sensiblement différent  de la plupart des autres formations de la terrasse à proximité. Sa grande forme en monticule est le résultat de l'écoulement de l'eau très lent et des dépôts de minéraux.


Déformation du sol :

La déformation dans le centre-nord de Yellowstone se poursuit, même si le taux de subsidence à la station
GPS NRWY   a considérablement ralenti au cours du dernier mois à un peu moins de 5 cm / an.
La station
GPS WLWY à  l'Est de la caldeira   reste hors ligne. Les autres stations GPS de la caldeira  continuent d'enregistrer la configuration de la remontée qui a persisté depuis le début de l'année 2014.

 
  Yellowstone National Park’s Geyser and Hot Spring, Livingston, Montana wallpapers 

L'Observatoire volcanologique de Yellowstone (YVO) assure la surveillance à long terme de l'activité volcanique et des tremblements de terre dans la région du parc national de Yellowstone. Yellowstone est le site de la plus grande et la plus diverse collection de caractéristiques thermiques naturelles dans le monde et le premier parc national. YVO est l'un des cinq observatoires de volcans de l'USGS qui surveillent les volcans aux États-Unis pour la science et la sécurité publique.


Source : YVO :  http://volcanoes.usgs.gov/activity/status.php#yvo
Photos :  usapics.net , Brocken Inaglory / Wikimedia .

09/09/2014. Bárðarbunga , Ubinas, Sabancaya , Popocatepetl , Kilauea .

09/09/2014.


Bárðarbunga , Islande :


Mise à jour IMO , 8  Septembre 2014 06h50 - du géoscientifique en service :

L'activité sismique depuis minuit continue dans la partie nord de  l'intrusion  du dyke  et dans la caldeira du  Bárðarbunga.
Entre 30 et 40 événements ont été localisés dans la région depuis minuit.
Le tremor a été stable depuis hier, aucun changement et l'éruption continue.


rvkhel4

Mise à jour IMO , 8  Septembre 2014 , 13h20 - du Conseil consultatif scientifique:

Conclusions du Conseil consultatif scientifique de la protection civile islandaise:

L'activité éruptive à Holuhraun continue à la même intensité.
Les sites d'éruption sont les mêmes que précédemment. Les coulées de lave vers l'Est s'écoulent à des taux similaires à ceux d'hier. Bien que la lave soit maintenant en contact avec la Jökulsá á Fjöllum, cela ne réduit pas les débits de lave de manière significative. Aucune activité explosive due à l'interaction de la lave et de l'eau de la rivière n'a été observée, mais de la vapeur s'élève de la lave. La mesure du champ de  lave est maintenant d'environ 19 km carrés.


Aucune activité n'est maintenant détectée sur la fissure la plus au sud, bien que de petites quantités de gaz et de vapeur s'élèvent  de celle-ci.

 

 
     Qualité de l'air dans les zones urbaines Est de l'Islande:
Les concentrations mesurées de SO2 dans Reyðarfjörður, suggèrent que les personnes souffrant de problèmes respiratoires   pourraient être touchées alors que d'autres ne devraient pas connaître une gêne importante.
Les efforts visant à accroître la surveillance des gaz dans les zones habitées sont en cours, par l'Agence de l'Environnement de l'Islande.
Si l'activité éruptive se poursuit au même rythme, la qualité de l'air dans le cadre de l'Est de l'Islande restera similaire.

 
 

    Qualité de l'air sur le site de l'éruption:
Les émissions de gaz sur le site de l'éruption restent élevées. Comme les concentrations de gaz locales sur le site peuvent mettre la vie en danger, les gens sur le site de l'éruption doivent porter des masques à gaz et des compteurs de gaz.
Les scientifiques sur place, ont dû quitter la région car les concentrations de gaz ont atteint des niveaux dangereux, en raison des changements soudains dans les conditions de vent.



Sur le site de l'éruption, des anomalies de vents locaux peuvent se produire en raison de la convection thermique de la lave chaude. Cela rend les conditions sur site extrêmement dangereuses car les vents peuvent changer soudainement et de façon imprévisible.
La sismicité a diminué depuis hier. Environ 80 séismes ont été enregistrés depuis minuit. Autour de 07:20 UTC, un séisme de magnitude M 4,7 a eu lieu sur le bord de la caldeira du Bárðarbunga. Un petit mais continu trémor  basse fréquence a été observé  au cours des derniers jours.
Les observations GPS montrent des mouvements de la croûte insignifiants , appuyant  l'hypothèse que la quantité de magma s'écoulant du dyke continue d'être semblable à celle du magma qui s'écoule à la surface.
 


De l'Office islandais Met:

Le code des couleurs pour l'aviation du Bárðarbunga reste à 'orange' et le code pour l'Askja à «jaune».


 A view of Bardarbunga volcano erupting from the sky
 

Mise à jour IMO , 8  Septembre 2014 , 19h20 - de géoscientifique en service : L'activité sismique continue aujourd'hui dans la partie nord de l'intrusion du dyke. Le plus grand tremblement de terre du dyke depuis la fin Août a eu lieu à 16h27 aujourd'hui avec une amplitude de M4,5. Ce sont les plus grands tremblements de terre situés aujourd'hui sur les bord de la caldeira:
kl. 06:15 M 4.8
kl. 07:20 M 4.6
kl. 14:48 M 5.0
kl. 17:53 M 4.3
Un essaim de tremblement de terre a lieu au nord de Herðubreið. Environ 80 séismes ont été enregistrés aujourd'hui, tous en dessous de grandeur M2. Ces essaims dans cette région ne sont pas rares. En raison de la forte concentration de SO2, les scientifiques quittent la région.




Source : IMO :  http://en.vedur.is/
Photos :  Reykjavík Helicopters / Jon Gustafsson ,The gardian.
Vidéo : Euronews


 Ubinas , Sabancaya , Pérou :



Aujourd'hui nous avons enregistré cinq explosions sur le volcan Ubinas. Le plus fort d'entre eux a eu lieu à 08:50 heure locale, libérant une énergie de 22,3 mégajoules (MJ) et la production d'un panache de cendres de 1200 mètres au-dessus du cratère. Les autres explosions ont éjecté des colonnes de cendres entre 1.300 et 1.900 mètres au-dessus du cratère. La dispersion des cendres a été de préférence en direction sud. 


 D'autre part, depuis le samedi 06, il y a eu une augmentation des tremblements de terre de type VT sous le volcan Sabancaya;  les émissions de fumerolles aujourd'hui sont présentes régulièrement.


Source :  Jorge Andrés Concha Calle
Comunicaciones
Área de Investigación en Vulcanología del IGP


Popocatepetl, Mexique :


8 septembre 11h00 (1600 GMT Septembre 08)

Dans les dernières 24 heures les système
de surveillance du Popocatepetl   ont noté 12 exhalaisons d'  intensité faible à modérée, et trois explosions faibles à modérées ont été enregistrées à 0h52, 01h04 et 01h57.

 

Au cours de la nuit une incandescence au-dessus du cratère   a été observée.
Au moment de ce rapport, il n'y a pas de visibilité sur le volcan en raison de la présence de nuages​​.

Source : Cenapred : http://www.cenapred.unam.mx
Photo : Alfonso Emmanuel Galina.


Kilauea , Hawai :

 
19 ° 25'16 "N 155 ° 17'13" W,  

Altitude Sommet 4091 ft (1247 m)
Volcan : actuel niveau d'alerte: AVERTISSEMENT
Actuel Code couleur aviation : ORANGE

Résumé de l'activité:  

Le Kilauea a continué à éclater à son sommet et dans la Rift Zone Est, et les émissions de gaz sont restées élevées. L'inflation du sommet durant la majeure partie de la dernière journée, et le niveau du lac de lave ont fluctué  . Sur la Rift Zone Moyen-Orientale , l'avant de la coulée du 27 Juin  reste actif, et les éruptions de surface sont également présentes près de Pu'u'Ō'ō.

Observations de la coulée du 27 juin : 

 Le flux de lave du 27 Juin reste actif. Un survol de la défense civile a continué hier matin d'observer le lent avancement du front d'écoulement vers le nord, loin de la fracture du sol dont il est issu. Un survol de la défense civile ce matin note également que les flux continuent à se déplacer au nord-est de la fissure  , avec le front d'écoulement ayant avancé de plusieurs centaines de mètres (yards)   . Le front des flux actifs cartographiés le samedi matin était à 13,2 kilomètres (8,2 miles) de l' évent et à 1,4 km (0,9 miles) de la bordure orientale de la  réserve forestière de Wao Kele o Puna   . Le front d'écoulement reste dans une épaisse forêt, avec des panaches de fumée.
 
 Cette carte à grande échelle représente la partie distale de la coulée du 27 Juin , par rapport aux communautés voisines de la Puna. La zone de l'écoulement le 6 Septembre à ~ 11: 10 AM est en rose, tandis que l'avancement de la coulée, telle que cartographiée  le 8 Septembre à ~ 12: 45 PM est affichée en rouge. Les points noirs marquent le front d'écoulement à des dates précises. La latitude et la longitude du front d'écoulement, le 8 Septembre était 19,455405 / -154,991771 . Les lignes bleues indiquent les courbes de la pente calculée à partir d'un   modèle numérique d'élévation de 1983.


De petites poussées restent aussi actives plus proche de Pu'u'Ō'ō, à peu près à mi-chemin le long de la coulée du 27 Juin. Aucunes de ces éruptions n'ont été très vigoureuses récemment. Certaines de ces poussées sont également rampantes dans la forêt , avec  la production de panaches de fumée.

Observations sur Pu'u'Ō'ō: 


Il y a eu une déflation mineure sur le Pu'u'Ō'ō au cours de la dernière journée. Une incandescence, de nuit, était visible au-dessus de plusieurs ouvertures de dégazage dans le fond du cratère. Les vues aériennes samedi on trouvé de petits étangs de lave dans le  nord-est, au nord et au sud des fosses dans le cratère. La mesure des émissions   de dioxyde de soufre la plus récente sur la Rift Zone Est était de 400 tonnes par jour (à partir de toutes les sources) le 2 Septembre 2014.


 http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-770.jpg
 
Une large vue du Kilauea et du Mauna Loa  , direction nord-ouest. Le cratère Pu'u'Ō'ō , sur la East Rift Zone du Kilauea, est le grand cratère fumant juste à gauche du centre de l'image. Juste à droite du point central, sur le flanc nord-est du cône du Pu'u'Ō'ō  , de petites sources de fumées  tracent le tube de lave alimentant l'écoulement du 27 Juin (l'avant de ce flux est hors de vue vers la droite). Au loin, un léger panache de gaz volcaniques depuis le sommet du Kilauea peut être vu sous les nuages​​. Les grandes pentes du Mauna Loa se dessinent à l'horizon.

 
 Observations du s
ommet : 
 L'inflation a continué au sommet du Kilauea  , la dernière journée, mais s'est  tourné  vers une déflation forte tôt ce matin. Le niveau du lac de lave a fluctué récemment en raison des éclaboussures et des rejets de gaz, et était à peu près à 50-55 m (164-180 m) au-dessous du bord du cratère Overlook ce matin. Il n'y avait pas de changement significatif dans la sismicité sous le Kilauea; la secousse sismique au sommet est restée faible et variée avec des changements dans les éclaboussures sur la surface du lac de lave. Les récepteurs GPS couvrant la caldeira sommitale ont enregistré environ 5 cm (2 in) d'extension entre le début mai et début Juillet. Depuis lors, la longueur de la ligne de GPS a suivi des modifications avec l' inclinaison des sols . Au cours de la semaine se terminant le 2 Septembre 2014, le taux d'émission de dioxyde de soufre du sommet , élevée, a été mesurée à 3,300-6,700 tonnes / jour , et une petite quantité de matière particulaire a été transportée dans les airs par le panache.


Source : HVO :  http://hvo.wr.usgs.gov/